Commission électorale : Environ 7 millions d’électeurs ont le droit de participer au référendum

  • par
هيئة الانتخابات: حوالي 7 ملايين ناخب يحق لهم المشاركة في الاستفتاء

Commission électorale : Environ 7 millions d'électeurs ont le droit de participer au référendum

Le Conseil de la Haute Commission électorale indépendante a annoncé, lors de sa réunion d’aujourd’hui, vendredi, que le nombre de personnes inscrites au registre électoral et éligibles aux élections lors du référendum a atteint 6 940 579 électeurs éligibles, selon la dernière mise à jour du registre par la commission en décembre. 2021.

Lors de la réunion de ses membres, le Conseil a expliqué que le nombre d’électeurs inscrits lors du dernier processus d’inscription élargi sur la liste électorale (en 2019) était de l’ordre de 7 millions et 74 000 électeurs, mais le nombre de ceux inscrits dans le le registre électoral qui a été saisi le 31 décembre 2021 était inférieur à cela, c’est-à-dire à moins de 7,7 millions et 7 mille électeurs, après soustraction du nombre de décès, et il atteindra moins de 7 millions, en soustrayant le nombre de sécurité et militaires qui ne participent pas au référendum.

Le chef de la Haute Autorité Indépendante pour les Elections, Farouk Bouaskar, a indiqué lors de cette rencontre que la composition de la nouvelle autorité comprend des professionnels hautement qualifiés et expérimentés, notamment en ce qui concerne le processus électoral, ainsi que des compétences judiciaires dans diverses spécialités, ainsi que comme dans le domaine de la sécurité de l’information.

Il a souligné le souci des membres de la nouvelle commission sur son indépendance et son autonomie et sur leur travail dans le cadre de la loi et des institutions de l’Etat, « dans le cadre de l’application de la loi à tous, sans discrimination ».

Bouaskar a noté que c’est la pratique qui permettra de juger de l’étendue de l’indépendance de la commission, considérant en même temps que « l’indépendance est une question subjective autant qu’institutionnelle ». Il a également souligné qu’accepter la responsabilité qui a été présentée aux membres du nouvel organe, n’est pas un désir de rester quatre ans, comme on le dit, mais plutôt par responsabilité », expliquant l’existence d’un décret et d’une nouvelle loi. autorité qui sera installée sans restriction si elle décide de réviser la loi électorale.

Il est à noter que le cortège de prestation de serment du chef de la Haute Autorité Indépendante pour les Elections et de ses membres, a été organisé hier, jeudi, au Palais de Carthage, sous la conduite du Président de la République, Kais Saied, d’après le Journal Officiel de la République tunisienne a pris, le 9 mai, l’arrêté présidentiel n° 459 relatif à la nomination des membres du Conseil de l’Autorité des élections supérieures indépendantes.

(watt)


#Commission #électorale #Environ #millions #délecteurs #ont #droit #participer #référendum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.