Il a dénoncé l’emploi des institutions de l’État dans la lutte politique avec l’opposition : Citizens Against the Coup soutient Chawashi et Jabali

Le mouvement « Citoyens contre le putsch » a exprimé son soutien au secrétaire général du Parti du courant démocratique, Ghazi al-Shawashi, après que le parquet a ouvert une information judiciaire contre lui. Dans toutes les formes de lutte civile », comme il l’a dit.

Le mouvement a estimé, dans un communiqué publié aujourd’hui, vendredi, que « la persistance de l’autorité à violer les droits et libertés, en fabriquant des accusations et en employant les institutions de l’État dans la lutte politique contre l’opposition démocratique, n’est rien d’autre qu’une pratique désespérée et lâche pour distraire le peuple de la destruction systématique des institutions de l’État, qui conduit le pays à l’effondrement et à l’explosion économiques. et approfondissant encore l’isolement du pays par rapport à son environnement mondial », selon le texte de la déclaration.

Il a appelé les institutions judiciaires et sécuritaires à « refuser de se soumettre » à ce qu’il a qualifié d' »absurdité » et à prendre leurs distances avec le « système putschiste ». Il a renouvelé l’appel aux forces politiques et civiles à participer activement à un sit-down qui aura lieu dimanche matin prochain rue Habib Bourguiba dans la capitale.

Le mouvement a critiqué l’autorisation du ministère public d’ouvrir une enquête judiciaire contre Ghazi al-Shawashi, le secrétaire général du Parti du courant démocratique, sur fond de déclarations que le mouvement considérait comme « politiques et garanties par la constitution » (liées à la démission du Premier ministre Najla Boden Ramadan pour des raisons de santé ainsi qu’un certain nombre de membres du gouvernement). Hier jeudi, le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi Nasr El-Din Al-Nusabi, a démenti ces propos, les qualifiant de « rumeurs ».

De son côté, le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué hier soir, jeudi, la saisie de personnes étrangères (africaines) et de bouteilles contenant des « matières dangereuses » dans un atelier de fabrication d’appareils frigorifiques à Sousse, propriété de l’épouse de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali, ajoutant que le ministère public a autorisé la saisie de tout le matériel. Suspicieux et fermant le magasin, et soumettant toutes les parties au sous-département de la recherche centrale de la garde nationale à Al-Awina pour poursuivre la recherche.


#dénoncé #lemploi #des #institutions #lÉtat #dans #lutte #politique #avec #lopposition #Citizens #Coup #soutient #Chawashi #Jabali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.