Free Destour : « Saïd a délibérément insulté les femmes de Tunisie »

  • par
الدستوري الحر: 'سعيّد تعمّد إهانة نساء تونس'

Le Parti constitutionnel libre a fermement condamné l’intention du président de l’État, Kais Saied, d’insulter les femmes tunisiennes en les excluant d’un trait de plume de la participation à la gestion du processus électoral, selon le texte d’un communiqué publié aujourd’hui. , vendredi 13 mai 2022.

Le parti a également dénoncé la nomination de Saïd au poste de Premier ministre qui s’est satisfait du rôle de mise en œuvre de ses décisions et a accepté de le suivre dans la dissimulation des organisations obscurantistes qui ont pénétré la Tunisie depuis l’arrivée au pouvoir des Frères, ce qui a offensé l’image. des femmes tunisiennes et les a présentées au monde dans l’habit du subordonné chargé d’une obéissance aveugle sans opinion ni empreinte propre, selon le communiqué. .

Le Libre Destourian a déclaré qu’il attire l’attention de l’Union nationale des femmes tunisiennes, en tant qu’organisation de longue date qui a participé aux batailles pour la libération de la patrie et la construction de l’État moderne, qu’elle n’a pas le droit d’être faible dans la défense des droits des femmes. et de garder le silence sur les graves déviations commises par Qais Said.

Il a appelé les dirigeants et les militants de cette organisation à prendre toutes les formes de mouvements de lutte pour protester contre l’exclusion des femmes tunisiennes de la participation à la gestion du processus électoral et à internationaliser la question sur la base des accords internationaux liant la Tunisie dans ce domaine.

Il s’est engagé à continuer de défendre les valeurs de la république et les constantes de l’État national, notamment en renforçant la présence des femmes dans la vie publique, en affrontant les tentatives de grève de leurs droits acquis et en empêchant la rétractation du Code du statut personnel. Ce qu’il a commis contre les femmes, en plus de ses démarches juridiques et de terrain en cours pour défendre l’État civil et couper les forces des ténèbres et de la réaction.

Il a dénoncé en silence ce qu’il a décrit comme des organisations et associations actives dans le domaine des droits des femmes face à la décision arbitraire, discriminatoire de Qais Saeed et en violation de la législation nationale et internationale.

Le communiqué précise que la liste des membres de la Haute Autorité Indépendante pour les élections est purement masculine sans représentation, et indique qu’un sombre tableau est sorti au monde à l’occasion du « faux » serment des membres nommés.


#Free #Destour #Saïd #délibérément #insulté #les #femmes #Tunisie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.