القيروان: نسبة المشاركة في الإضراب العام بالمؤسسات والمنشآت العموميّة تفوق الـ70%

Kairouan : Le taux de participation à la grève générale dans les institutions et établissements publics dépasse les 70%

Spread the love

Le taux de participation du public à la grève générale dans les institutions et établissements publics de l’Etat de Kairouan a dépassé les 70%, avec un écart dans ses taux de réussite selon les secteurs, selon le secrétaire général de l’Union régionale du travail, Sayed Al-Seboui.

Al-Subai a ajouté, dans une déclaration à (TAT), que la grève dans les institutions du secteur public et les équipements publics n’était pas « une fin en soi, mais plutôt un message au gouvernement que l’organisation du travail ne négligera pas les droits économiques et sociaux de ses perspectives, et exigera l’entrée immédiate dans les négociations sociales et la mise en œuvre de tous les accords. » Compte tenu de la dégradation du pouvoir d’achat causée par la hausse des prix.

Un rassemblement syndical a été organisé au siège de l’Union régionale du travail à Kairouan, et le mouvement des transports publics dans la région a connu une paralysie complète en raison de la grève de la société régionale des transports, en plus de l’implication d’un certain nombre d’autres départements en grève générale tels que l’usine de tabac, le bureau de désinfection, et la société tunisienne d’exploitation et de distribution d’eau du territoire.

En revanche, certaines administrations régionales ont ouvert leurs portes, comme les caisses sociales, la succursale de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz au sud de Kairouan, et les bureaux de poste.

Pour sa part, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux, antenne de Kairouan, a publié une déclaration de soutien à l’Union générale tunisienne du travail dans la grève générale, dans laquelle il a appelé le gouvernement à ouvrir un dialogue sérieux avec l’organisation, notamment dans compte tenu de la crise aiguë et des dommages causés aux travailleurs par l’inflation et les augmentations excessives.

La branche Forum a également exprimé sa condamnation des « campagnes de diffamation et de diabolisation qui touchent les dirigeants de l’organisation, et son étonnement devant le silence du pouvoir face à cette mobilisation adoptée », avertissant de ses conséquences désastreuses », selon le texte de la déclaration.


#Kairouan #taux #participation #grève #générale #dans #les #institutions #établissements #publics #dépasse #les

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE