Mahfouz : Si le référendum échoue, il n’y a pas de loi qui oblige Saïd à démissionner… Mais !

  • par
Mahfouz : Si le référendum échoue, il n'y a pas de loi qui oblige Saïd à démissionner... Mais !
Spread the love

Le professeur Amin Mahfouz, professeur de droit constitutionnel à la faculté de droit et des sciences politiques de Sousse, et l’un des participants au dialogue national, a déclaré que la nouvelle constitution comportera un contenu qui instaure la démocratie, s’engageant à révéler le contenu et les caractéristiques de cette Constitution le 1er juillet.

Mahfouz, l’invité de Politka, a confirmé aujourd’hui, jeudi, qu’il y aura suffisamment de temps après le 1er juillet pour discuter de la constitution et de ses détails avant de la soumettre à un référendum le 25 juillet.

Il a souligné qu’aucune disposition légale ou constitutionnelle n’oblige le président de la République à démissionner si les électeurs votent « non », car les répercussions dans un tel cas se limitent à reprendre le travail sur la constitution de 2014.

Quant au volet politique, Mahfouz a estimé qu’il était nécessaire que le président de la République, Qais Saeed, présente à l’époque sa démission, ajoutant : « Il est de coutume en pareil cas que le chef de l’État démissionne, et si j’étais à la place de Qais Saeed, je démissionnerais.


#Mahfouz #référendum #échoue #pas #loi #qui #oblige #Saïd #démissionner #Mais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *