Syndicat de l’Agriculture : La hausse des prix des aliments pour animaux menace l’alimentation et la souveraineté alimentaire des populations

  • par
اتحاد الفلاحة:الزيادة في أسعار الأعلاف تهدد قوت الشعب وسيادته الغذائية

Syndicat de l'Agriculture : La hausse des prix des aliments pour animaux menace l'alimentation et la souveraineté alimentaire des populations

Dans un communiqué, le Conseil central de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche a renouvelé son rejet et sa condamnation de l’augmentation unilatérale et insensée des prix des aliments pour animaux, la considérant comme un coup dur pour les agriculteurs et une destruction délibérée des systèmes de production animale de lait, de viande rouge et de la volaille, qu’il considérait comme une grave menace pour l’alimentation, la souveraineté alimentaire et la paix sociale de la population.

Il a exprimé sa compréhension des mouvements de protestation en colère auxquels participent les agriculteurs dans tout le pays pour défendre leurs droits et adopter leurs revendications légitimes, soulignant la nécessité pour l’État d’intervenir pour revoir les prix à la production car en protégeant et en soutenant le système, la souveraineté alimentaire est atteinte et le pouvoir d’achat du citoyen est protégé et une voie d’approvisionnement coupée, la corruption, la spéculation et le monopole, selon le texte L’avis.

Le Conseil a alerté l’opinion publique nationale sur l’importance de la question agricole comme l’une des priorités nationales les plus importantes, appelant les autorités concernées à assumer pleinement leurs responsabilités afin de tenir les engagements, compléter les chartes de partenariat, adopter un mécanisme de prix dynamique et confirment le parti pris en faveur du secteur de l’agriculture et de la pêche, exprimant également l’espoir qu’il y aura une volonté politique. Croit honnêtement et sérieusement que ce secteur représente une solution viable pour surmonter la crise financière, économique et sociale dans laquelle le pays patauge et pour relever les défis du développement, de l’emploi et de l’exportation, selon la même source.

Il a exprimé ses regrets pour la célébration de la Journée nationale de l’agriculture et de la pêche cette année au milieu de l’escalade des gémissements et des cris de douleur des agriculteurs et des marins en raison de l’aggravation de leurs problèmes et de l’accumulation de leurs pertes dues à de mauvaises politiques, approches ratées, marginalisation systématique et absence délibérée.


#Syndicat #lAgriculture #hausse #des #prix #des #aliments #pour #animaux #menace #lalimentation #souveraineté #alimentaire #des #populations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.