Affaire Cactus : Deux ans de prison avec sursis contre Sami Al-Fihri

Le circuit pénal spécialisé dans les affaires de corruption financière près la cour d’appel de Tunis, à l’aube d’aujourd’hui, vendredi 13 mai 2022, a condamné le journaliste Sami Al-Fihri à deux ans de prison avec sursis de châtiment corporel, et à une amende de 16 millions et 600 mille dinars dans le cas de la société « Cactus », selon les dires du porte-parole. Fonctionnaire au nom de la cour, Habib Tarkhani.

Dans une déclaration à l’agence Tunis Africa News Agency, la même source précise que cette affaire s’est déroulée avant la révolution en rapport avec la Société tunisienne de télévision.

Il est à noter que cette affaire concerne la diffusion de programmes à la télévision tunisienne par la société Cactus, propriété de Belhassan Trabelsi, gendre de l’ancien président Zine El Abidine Ben Alaa, et du journaliste Sami Fihri, pour des programmes à la télévision tunisienne et pour sa jouissance des fonds publicitaires commerciaux diffusés lors des programmes produits par la société.

source (watt)


#Affaire #Cactus #Deux #ans #prison #avec #sursis #contre #Sami #AlFihri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.