Deux ans de prison avec un retard d’exécution et une amende de 16 millions de dinars contre Sami Al-Fihri

  • par
عامان سجنا مع تأجيل التنفيذ وخطية بـ16 مليون دينار في حق سامي الفهري

Deux ans de prison avec un retard d'exécution et une amende de 16 millions de dinars contre Sami Al-Fihri

Le procureur général adjoint près la cour d’appel de Tunis et son porte-parole, Habib Tarkhani, ont confirmé à Mosaïque que la chambre criminelle pour les affaires de corruption financière près la cour d’appel de Tunis avait prononcé une peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis à exécution contre le propriétaire de la chaîne tunisienne Dialogue, Sami Fihri, dans le cadre de l’affaire des contrats publicitaires entre Cactus et TV Corporation. National.

Al-Tarkani a ajouté que le département pénal a condamné Al-Fihri à une amende financière de l’ordre de 16 millions et 600 mille dinars.

Dans la phase initiale, la chambre criminelle avait condamné Sami Al-Fihri à huit ans de prison avec application immédiate, et il a été libéré pendant la phase d’appel en échange d’une garantie financière.


#Deux #ans #prison #avec #retard #dexécution #une #amende #millions #dinars #contre #Sami #AlFihri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.