Une procession officielle pour transporter la dépouille du martyr Hadi Wali de Radès à Hammamet

  • par
موكب رسمي لنقل رفاة الشهيد هادي والي من رادس إلى الحمامات

Une procession officielle pour transporter la dépouille du martyr Hadi Wali de Radès à Hammamet

La veille du jeudi 12 mai 2022, une procession officielle s’est tenue sur la place des Martyrs d’Hammamet pour recevoir et rendre hommage au martyr, le Premier Lieutenant Hadi Wali, tombé en martyr lors de la bataille de Bizerte en 1961.

La dépouille du martyr a été transférée du cimetière de Radès au cimetière de Hammamet à la demande de sa famille et en coordination avec plusieurs structures telles que le Ministère de la Défense et de l’Intérieur, la Wilayat de Nabeul, la commune de Hammamet et la Association tunisienne du Croissant vert.

Dans une déclaration à Mosaïque, le frère du martyr Shukri Wali a déclaré qu’il tenait à transférer la dépouille du martyr en raison de l’état misérable dans lequel la tombe de son frère a été retrouvée.

Le frère du martyr et retraité du colonel Tariq Derbal, haut-commissaire de la Société tunisienne du Croissant vert, et du colonel Monji Al-Saray, retraité de l’Armée nationale et ami du martyr qui l’a accompagné depuis son enfance jusqu’à son parcours universitaire en France, a rappelé que le martyr Hadi Wali est décédé à l’âge de 25 ans après sa participation sur le terrain à la bataille de Bizerte, qui a duré quatre jours entre l’armée tunisienne et les forces d’occupation françaises.

Selon le colonel Al-Saray, le martyr a de nombreux mérites, notamment son courage et sa bravoure à défendre le drapeau national, et cela est attesté par sa descente sur le terrain malgré sa spécialisation militaire dans le cryptage et le décodage.

Le colonel Al Saray a également évoqué l’assassinat du martyr, où une Française lui a tiré dans l’abdomen alors qu’il portait une arme anti-blindée et a été attaqué par les forces d’occupation. Terminez ce qui a causé sa mort en saignant à cause de l’effort qu’il a fait.

Les interrogateurs ont exprimé leur appréciation pour le processus de transport de la dépouille du martyr dans sa ville natale à Hammamet, où il a été honoré il y a plusieurs années en nommant la rue principale et l’artère de la ville de Hammamet en son nom, ainsi qu’en nommant un collège à la ville.

La procession commémorative a été supervisée par diverses formations militaires, des équipes de sécurité, le gouverneur de la région, le commissaire d’Hammamet, le chef de son conseil municipal et des responsables locaux. Le cortège commémoratif a vu une importante présence des habitants de Hammamet.

* Siham Ammar


#Une #procession #officielle #pour #transporter #dépouille #martyr #Hadi #Wali #Radès #Hammamet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.