L’Union Tunisienne de l’Agriculture considère la session du Conseil Central tenue à Kairouan nulle dans sa forme et dans son contenu

  • par
الاتحاد التونسي للفلاحة يعتبر جلسة المجلس المركزي المنعقدة بالقيروان لاغية شكلا ومضمونا

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche a estimé que la session tenue dans le cadre du Conseil central, jeudi, à Kairouan, est « nulle et non avenue dans la forme et dans le fond, et n’oblige pas les structures agricoles ».
Dans un communiqué publié par la fédération, la fédération a déclaré que sur la base de l’invitation officielle et légale signée par le président de l’organisation à se rendre au siège central de la fédération dans le quartier vert de Tunis, l’invitation a été satisfaite. En l’absence du chef de l’organisation, Abdel Majid Al-Zar, qui a changé le lieu de la session à l’état de Kairouan, le premier vice-président, Moez bin Zaghdan, a assumé la présidence de la session avec l’aide du deuxième adjoint, Noureddine bin Ayyad.
Comme indiqué dans la même déclaration, signée par les deux députés du Zar, que de nombreux membres du Conseil central ont été empêchés d’entrer au siège social par un groupe d’agriculteurs protestataires devant le siège de l’organisation, ce qui a entraîné l’absence d’un quorum. .
Il a également été décidé de reporter la convocation du Conseil Central et de fixer au mercredi 18 mai 2022, la date de sa convocation au siège de l’Union Régionale de l’Agriculture et de la Pêche à Sfax à dix heures du matin, comme stipulé par le statut du syndicat.
La fédération a tenu la plus grande part de responsabilité du chef de l’organisation dans « la confusion en son sein et son adoption d’une politique de prise de décision unilatérale, de mauvaise gestion et de fuite en avant, qui nécessite de prendre des décisions fatidiques lors de la réunion à tenir à Sfax », selon le texte du communiqué.
Dans une déclaration à Tunisia African News Agency, un membre du bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche, Hatem Al-Mansi, a confirmé : « Face à la détérioration de la situation au sein de l’union et à la fermeture du dialogue entre le président d’un côté et le président et le gouvernement de l’autre, nous nous apercevons qu’il est nécessaire d’assumer nos responsabilités vis-à-vis de nos perspectives, d’autant plus que tous les secteurs connaissent des difficultés structurelles et conjoncturelles majeures.
Il a conclu en disant : « Les tensions actuelles ne peuvent pas continuer, et le président actuel est incapable de continuer et d’assumer des responsabilités, et le Conseil central qui se tiendra à Sfax doit prendre des décisions fatidiques qui équivaudront au limogeage d’Al-Zar », a-t-il déclaré. .


#LUnion #Tunisienne #lAgriculture #considère #session #Conseil #Central #tenue #Kairouan #nulle #dans #forme #dans #son #contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.