Le Premier ministre égyptien appelle à la mise en place immédiate d’un mécanisme de délivrance de visas au profit des hommes d’affaires tunisiens

  • par
رئيس الوزارء المصري يدعو إلى إرساء آلية فورية لاصدار التأشيرات لفائدة رجال الأعمال التونسيين

A l’ouverture du forum économique tuniso-égyptien régulier, jeudi, au Centre de promotion des exportations, le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly a appelé à la mise en place d’un mécanisme immédiat de délivrance de visas au profit des hommes d’affaires tunisiens.
A cet égard, Madbouly a souligné qu’il n’y a aucune restriction à la circulation des hommes d’affaires entre la Tunisie et l’Egypte, affirmant que « les hommes d’affaires tunisiens sont les bienvenus en Egypte ».
Concernant les formes de transport maritime entre les deux pays, Madbouly a affirmé la volonté de l’Egypte d’activer une ligne régulière entre les deux pays, avec la nécessité de la participation du secteur privé entre les deux parties pour faciliter cette ligne et supporter une partie du coût dès le début. , appelant les participants au forum à réfléchir à la manière de l’activer.
Dans un autre contexte, Madbouly a souligné que les indicateurs liés aux échanges commerciaux entre les deux pays avaient diminué de moitié au cours des deux dernières années en raison de la crise sanitaire, soulignant la nécessité de doubler ces chiffres au plus vite.
Il a annoncé que, lors de la 17ème session du Haut Comité mixte tuniso-égyptien, seront signés des documents de coopération qui faciliteront avant tout le travail du secteur privé et viseront à créer un climat des affaires entre les deux pays, exprimant son espoir que l’année 2023-2022 sera l’année de la coopération économique entre les deux pays avec distinction, qui reposera principalement sur la coopération Les relations étroites entre le secteur privé en Tunisie et en Egypte.
La Première ministre Najla Boden, à l’ouverture du Forum économique tuniso-égyptien, a souligné l’importance de développer la coopération économique et commerciale entre les deux pays, à la lumière de la détérioration de la situation économique et sociale en Tunisie suite aux répercussions du Covid -19 pandémie et la guerre russo-ukrainienne, qui appelle à unifier les efforts et à renforcer la coopération existante entre les deux pays dans Dans divers domaines, en particulier, le cadre juridique régissant les relations économiques entre les deux parties est considéré comme l’un des meilleurs cadres établis par la Tunisie avec ses partenaires économiques.

Boden a estimé que les réformes économiques importantes, que la Tunisie et l’Egypte ont commencé à incarner, permettront d’améliorer le climat des affaires et d’encourager l’initiative privée, notant que le gouvernement actuel a commencé à prendre de nombreuses mesures et réformes urgentes visant à sortir de la crise économique, revitaliser les institutions industrielles et stimuler l’investissement privé. Préserver les emplois parallèlement à l’élaboration d’un plan de développement couvrant la période 2023-2027 visant à soutenir la compétitivité de l’économie nationale et à renforcer sa capacité d’adaptation aux changements et transformations rapides du champ économique.
Pour sa part, le ministre des Technologies de la communication Nizar Bennaji a d’ailleurs confirmé que le ministère est sur le point de travailler à la simplification des services fournis au profit de la communauté à l’étranger par le biais des consulats autant que possible, déclarant qu’à partir de juin 2022, il être possible d’extraire le contenu numérique, en plus de travailler sur le visa électronique, qui devrait être activé. au cours des deux prochains mois.
Pour sa part, le président de la Confédération des institutions de la citoyenneté internationale, Fouad Qedish, a indiqué que « Connect » demandait l’octroi de visas au profit d’hommes d’affaires tunisiens, depuis plusieurs années, et les autorités égyptiennes avaient reçu une liste de les noms des hommes d’affaires tunisiens pour leur permettre d’obtenir le visa de manière simple et rapide, ce qui contribuerait à développer les échanges entre les deux pays.
A cet égard, Kadish a appelé les gouvernements tunisien et égyptien à faciliter les procédures d’obtention de visas pour les hommes d’affaires des deux pays.

Il est à noter que le Premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, participera, vendredi, aux travaux de la 17e session du Comité supérieur conjoint tuniso-égyptien, « visant à renforcer les relations de coopération existantes entre les deux pays et à les élever à le niveau d’un partenariat efficace et durable, en plus de signer un certain nombre de documents juridiques qui enrichiraient le cadre juridique réglementant ces relations. »


#Premier #ministre #égyptien #appelle #mise #place #immédiate #dun #mécanisme #délivrance #visas #profit #des #hommes #daffaires #tunisiens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.