Elle l’a décrit comme convaincant : La Chambre des fabricants d’aliments pour animaux explique les raisons de l’augmentation des prix

  • par
وصفتها بالإضطرارية: غرفة مصنعي الأعلاف توضح أسباب الزيادة في الأسعار

Aujourd’hui, jeudi, la Chambre nationale des fabricants d’aliments pour animaux et des fournisseurs de matières premières (affiliée à l’organisation Al-Araf) a publié une déclaration, suite à ce qu’elle a appelé « l’augmentation forcée des prix des aliments pour animaux ».

Dans sa communication, la Chambre a expliqué que cette « augmentation forcée » était le résultat des lourdes pertes subies par le secteur en raison de la montée insensée des matières premières sur les marchés mondiaux après le déclenchement de la guerre en Ukraine, et de l’engagement des producteurs de ne pas augmenter les prix pendant le mois sacré du Ramadan, en réponse à l’invitation du ministère du Commerce, et leur implication Dans les efforts de l’État pour limiter la hausse des prix de la viande, des œufs et du lait pendant le mois sacré, les pertes enregistrées s’élèvent à des dizaines de millions de dinars, ce qui signifie la faillite des entreprises productrices et l’effondrement de tout le système, si cette hémorragie continue.
La chambre a ajouté que la folle hausse des prix a globalement dépassé les attentes, et la capacité des usines nationales, puisque le prix du maïs a augmenté de 42% depuis février à ce jour, soit de 450 dinars la tonne, et le prix du soja a augmenté de 400 dinars la tonne, soit une augmentation décidée par le ministère de 27. Le prix du phosphate picalcite a augmenté de 1446 dinars la tonne, soit 150%, et ces matières de base représentent 80% du coût de l’aliment composé. Notant que cette hausse des prix des matières premières à l’échelle mondiale ne s’est pas entièrement répercutée sur les prix des aliments composés après la dernière mise à jour.
La chambre syndicale a affirmé qu’elle « veille au respect de la loi et des règlements régissant le secteur et confirme que les entreprises productrices qui n’ont jamais hésité à faire tous les sacrifices possibles pour préserver le pouvoir d’achat du citoyen et l’équilibre du système de production en ses différents épisodes. »

Il a également appelé à la solidarité et à l’unité face aux fluctuations des marchés mondiaux, et à la recherche de solutions communes garantissant l’approvisionnement en fourrage à des prix proportionnés à tous les intervenants, dans le cadre d’un dialogue constructif sous la supervision des structures étatiques et représentants des secteurs concernés, selon le texte de la communication.


#Elle #décrit #comme #convaincant #Chambre #des #fabricants #daliments #pour #animaux #explique #les #raisons #laugmentation #des #prix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.