Zuhair Al Maghzawi : « La piste du 25 juillet est dans une zone difficile et nous pourrions boycotter les prochaines élections. »

زهير المغزاوي: 'مسار 25 جويلية في منطقة صعوبات وقد نقاطع الاستحقاقات الإنتخابية المُقبلة'

Aujourd’hui, jeudi 12 mai 2022, le secrétaire général du Mouvement populaire, Zuhair Maghzawi, a estimé que la piste du 25 juillet se trouve aujourd’hui dans une région de difficultés, et que la solution est entre les mains du président de la République, Kais Saied, en accélérant l’organisation d’un dialogue national et d’un dialogue économique pour sortir le pays de sa crise.

Al-Magzawi a déclaré lors de sa présence à l’émission Studio Shams, que le Mouvement populaire boycottera les avantages électoraux d’un référendum et d’élections législatives anticipées au cas où le dialogue ne serait pas lancé.

Maghzawi a également mis en garde contre les conséquences du boycott des Tunisiens dans les prochains bureaux de vote parce qu’ils n’ont enregistré aucun changement dans leur vie et dans leurs conditions sociales et économiques, indiquant que ce serait un désastre majeur, selon son estimation.

Dans ce contexte, l’invité de Studio Shams a souligné la nécessité d’activer la loi de conciliation pénale et d’activer les accords conclus entre la Tunisie et l’Algérie, car ils ont la capacité d’alléger le fardeau du peuple.

Zuhair Al-Maghzawi a critiqué ce qu’il a décrit comme la lenteur du temps à la présidence de la République et le retard dans la prise des mesures nécessaires.


#Zuhair #Maghzawi #piste #juillet #est #dans #une #zone #difficile #nous #pourrions #boycotter #les #prochaines #élections

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.