Ben Arous : Pneus et employés de la Carthage Electricity Corporation entrent dans un sit-in ouvert

  • par
بن عروس: إطارات وأعوان مؤسسة 'قرطاج للكهرباء' يدخلون في إعتصام مفتوح

Les pneus et les employés de la Carthage Electricity Corporation « CPC » travaillant à la centrale de Rades 2, ont organisé un sit-in ouvert au siège de la Corporation dans la région pétrolière de Rades parce que « les responsables de la corporation ont renié leurs engagements et leur ont permis de payer leur les cotisations financières liées à l’indemnité de fin de service à la centrale avant la passation de leurs fonctions à la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz. , selon ce qu’un certain nombre d’entre eux ont dit à « Watt ».
Le secrétaire général adjoint du syndicat principal de l’entreprise, Ismail Al-Ashi, a déclaré dans une déclaration à « Watt » aujourd’hui, jeudi, que le recours à cette étape par les agents et les pneus de l’entreprise est intervenu après avoir épuisé toutes les méthodes de négociation disponibles avec les responsables. de l’institution et adoptant la politique de tergiversations et atermoiements de la partie administrative dans ses relations avec ses homologues. Les employés de la station depuis l’an 2000 et le refus de payer leur cotisation financière stipulée dans le procès-verbal de la convention signée avec eux à la préfecture de Ben Arous le 24 février 2022.
L’accord stipule, selon la même source, que les salariés de l’entreprise et les pneumatiques travaillant à l’usine pourront payer tous leurs droits légaux liés à la fin des travaux à l’usine avant les échéances de remise de la centrale électrique à la Tunisie. Société d’Electricité et de Gaz (STEG).
Un certain nombre d’agents se sont rassemblés devant le siège de la Corporation, depuis le premier jour d’hier, lundi, dans un mouvement de protestation pacifique, au cours duquel le secrétaire général adjoint du Syndicat de base de la Corporation a confirmé qu’il est pacifique et ne vise pas à arrêter ou perturber la production ou se soustraire à leurs responsabilités en remettant la garde aux intérêts techniques de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz qu’elle promeut. Les responsables de l’entreprise, comme il l’a dit, mais uniquement pour faire entendre leur voix auprès des autorités responsables et exprimer leur rejet du fait que l’entreprise ignore ses obligations dans l’accord susmentionné.
Dans le même contexte, des unités de sécurité sont arrivées sur place, sans enregistrer aucune friction avec les manifestants, au moment où « Watt » a appris qu’une séance de négociation se tenait aujourd’hui entre les deux parties au siège du ministère des Affaires sociales, pendant dont la négociation a été reportée au lundi suivant.
Il est à noter que ladite société assure un ensemble de prestations techniques et techniques à la centrale après l’achèvement de sa construction depuis l’an 2000 dans le cadre d’un contrat d’achèvement de ces prestations et d’en remettre la garde aux intérêts de la Société Tunisienne d’Electricité et Gaz d’ici demain, vendredi.
La centrale de Rades 2 assure une capacité de production de 470 mégawatts d’électricité, ce qui représente 16% de la production nationale totale de cette énergie.


#Ben #Arous #Pneus #employés #Carthage #Electricity #Corporation #entrent #dans #sitin #ouvert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.