Les citoyens sont surpris de recevoir des fautes de circulation le 30 novembre : un responsable de la police de la circulation explique

  • par
مواطنون يتفاجؤون بتلقي خطايا مرورية بتاريخ 30 نوفمبر: مسؤول بإدارة شرطة المرور يُوضّح
Spread the love

Un grand nombre de citoyens ont été surpris de recevoir des amendes routières « radar » le 30 novembre 2022, bien qu’un certain nombre d’entre eux n’aient pas utilisé leur voiture, et certains d’entre eux se trouvaient en dehors de la Tunisie, selon des messages qu’ils ont publiés sur leurs comptes sur les réseaux sociaux .

Dans ce contexte, le chef d’un service technique au sein de la sous-direction des radars et de la surveillance automatisée du département de la police de la circulation, Abd al-Salam Buqadis, a expliqué aujourd’hui, mardi 06 décembre 2022, que ces infractions émises le 30 novembre 2022 , ont été engagés fin 2021 et début 2022.

Abdel Salam Boukadis a ajouté, lors de son intervention sur l’émission Shams Ma’ak, que les péchés n’étaient pas arrivés à temps faute de papier, faute de pouvoir imprimer les péchés et les envoyer aux auteurs via la poste tunisienne, qui ont retardé leur date jusqu’au 30 novembre.

L’orateur de Shams FM a expliqué que l’identifiant dans le péché contient le symbole de l’Administration générale de la Garde nationale ou de l’Administration générale de la Sûreté nationale, puis le chiffre 21 ou 22, qui est l’année de la commission du péché, suivi du 3 nombres indiquant le jour et le mois de commettre le péché.

Abdel Salam Buqadis a également souligné que toute personne qui enregistre un problème peut contacter le Département de la police de la circulation, qui enquêtera sur le problème.


#Les #citoyens #sont #surpris #recevoir #des #fautes #circulation #novembre #responsable #police #circulation #explique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *