L’Afaq Tunisie exprime son rejet de l’approche unilatérale et autoritaire adoptée par le Président de la République

  • par
L'Afaq Tunisie exprime son rejet de l'approche unilatérale et autoritaire adoptée par le Président de la République

Le parti Afaq Tounes a exprimé son rejet de « l’approche unilatérale et autoritaire adoptée par le président de la République dans sa voie réformatrice » et des conséquences qui découleraient d' »un simulacre de référendum pour une constitution pré-préparée, et des élections formelles qui établissent la état de Qais Saied, et préjudice à la paix sociale, à la transition démocratique et aux acquis de la révolution ».

Le parti a confirmé dans un communiqué publié par son bureau politique aujourd’hui, lundi, que le chef de l’Etat a transformé « le 25 juillet d’un choc positif en une déception et une trahison des attentes des hommes et des femmes tunisiens », soulignant qu' »il n’y a pas de avant le 25 juillet, et à « une démocratie boiteuse, malade et factice ». Elle a directement contribué à la crise globale que traverse actuellement la Tunisie, et nous y avons été entraînés par certains qui en portent la responsabilité.
Il a également affirmé son rejet de la politisation et de la falsification des institutions de l’État, y compris les institutions sécuritaires et militaires et le Conseil de sécurité nationale, dans l’envoi de messages politiques et dans les nominations improvisées au centre de l’État et de l’administration basées sur la loyauté, le népotisme et la lutte. d’ailes, qui, selon lui, rappellent « les époques sombres de l’histoire de la Tunisie ».
L’Afaq Tunisie a souligné son rejet de la dictature et de l’accaparement du pouvoir et de la voie vers l’échec économique et social, ce que le gouvernement actuel nie, ajoutant que le Premier ministre Najla Boudin a affirmé l’existence de prétendus succès, à un moment où notre pays connaît une crise économique. et crise sociale aux conséquences indésirables, qui s’aggravent de jour en jour, en attente d’une vision. courage et a pu le résoudre », selon le texte de la déclaration.

Haïfa Al-Khamri


#LAfaq #Tunisie #exprime #son #rejet #lapproche #unilatérale #autoritaire #adoptée #par #Président #République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.