Le mouvement Ennahda interdit à ses membres de participer à toutes les étapes du processus électoral

  • par
Spread the love

Le membre du bureau exécutif d’Ennahda, Nizar Haboubi, qui est en charge du bureau des élections au sein d’Ennahda, a déclaré que le parti poursuivait sa décision de boycotter les élections législatives, tout comme il avait boycotté la consultation numérique et le référendum sur la constitution.

Haboubi a affirmé qu’Ennahda a interdit à ses membres, dans toutes les structures et règles, de participer aux différentes étapes du processus électoral, de l’acclamation à la candidature et au vote, rappelant la position du mouvement qui considère que l’activation de l’article 80 par le Président de la République est un « coup d’état contre la constitution ».

Habboubi a noté lors d’une conférence de presse d’Ennahda aujourd’hui, jeudi 17 novembre 2022, que le président Kais Saied continuera à mettre en œuvre le décret 117 jusqu’à la fin de 2023, « compte tenu de l’existence d’obstacles objectifs qu’il s’est fixés pour redresser le chemin et ne pas tenir présidentielles de 2024. »

Dans ce contexte, a-t-il dit, « Nous attendons dans le mouvement Ennahda que Saied active le chapitre 90 de la constitution, qui Il est autorisé à prolonger son mandat présidentiel D’autant plus qu’il a prévu Pour des élections qui produisent un parlement sur mesure« .


#mouvement #Ennahda #interdit #ses #membres #participer #toutes #les #étapes #processus #électoral

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *