Le ministre des Finances affirme la volonté du gouvernement de respecter le principe de participation et de concertation avec les différents acteurs économiques

  • par
وزيرة المالية تؤكّد حرص الحكومة على احترام مبدأ التشاركية والتشاور مع مختلف الفاعلين الاقتصاديين
Spread the love

Le ministre des Finances, Siham Al-Boughdiri Namsia, a confirmé le souci du gouvernement de respecter le principe de participation et de concertation avec les différents acteurs économiques afin de restaurer la confiance, de créer un climat propice à l’investissement et de rétablir le rythme de la croissance et de la création de richesses.

C’était lors de son entretien, ce jeudi 17 novembre 2022, avec la présidente du conseil des chambres mixtes, accompagnée des présidents de la chambre tuniso-allemande, de la chambre tuniso-suédoise, de la chambre tuniso-japonaise, de la chambre tunisienne – Chambre portugaise et Chambre tuniso-espagnole.

La réunion a abordé les grandes lignes du projet de loi de finances pour l’année 2023 et un certain nombre de questions liées à la conjoncture économique locale et mondiale et à l’activité des institutions économiques.

Le président du Conseil des chambres mixtes a souligné la situation difficile que traversaient les institutions économiques en raison des répercussions de la crise épidémique de Corona, de la guerre russo-ukrainienne et de la baisse de l’activité économique.

Accompagnant les membres du Conseil, il a présenté un certain nombre de propositions liées à l’accompagnement de divers secteurs économiques et à l’accélération de la réalisation de divers projets de numérisation des services administratifs, car ils permettent une valorisation des ressources du Trésor en s’attaquant à l’évasion fiscale et au secteur parallèle.

Pour sa part, la ministre des Finances a fait un tour d’horizon des plateformes et organismes dématérialisés qui s’attachent actuellement à renforcer la digitalisation de l’administration et la modernisation des services, telles que la plateforme de remise fournisseur, la plateforme télécompte fiscal, le surplus de performance plate-forme de récupération, et le système UXP pour le croisement des applications d’information pour diverses structures publiques, mettant en évidence ce que ces systèmes permettront de gagner du temps. gestion et entreprise économique.


#ministre #des #Finances #affirme #volonté #gouvernement #respecter #principe #participation #concertation #avec #les #différents #acteurs #économiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *