اتّحاد الفلاحين: نحن غير معنيين بالحوار في شكله وصيغته الحالية

Union paysanne : Nous ne sommes pas intéressés par le dialogue sous sa forme actuelle

Spread the love

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche a confirmé dans un communiqué aujourd’hui, jeudi 26 mai 2022, que l’organisation n’a pas encore reçu d’invitation officielle à participer au dialogue national.

Il s’est d’ailleurs dit ouvert à toute initiative qui rassemblerait tous les Tunisiens et toutes les Tunisiennes, et interagirait positivement avec tout dialogue national basé sur une large participation, dont les résultats seraient unanimes et que chacun s’y soumettrait pour sauver le pays.

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche a également mentionné dans sa communication qu’elle n’est pas intéressée par le dialogue dans sa forme et sa forme actuelles, soulignant que la participation à celui-ci est une question décidée et décidée par les institutions et les structures de l’union.

Et dans ce qui suit est le texte de l’éloquence

Suite à ce qui a été mentionné dans le décret n° 30 de 2022 publié au Journal Officiel de la République Tunisienne le 20 mai 2022, plus précisément dans son cinquième chapitre relatif au Comité de Dialogue National, l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche est intéressée à clarifier à l’opinion publique nationale ce qui suit :

– Ce qui est mentionné dans le décret sous la forme de l’Union Générale Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche est une entité inconnue qui n’a absolument rien à voir avec notre organisation, l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche.

– Bien que notre organisation n’ait pas encore reçu d’invitation officielle à participer à ce dialogue national, elle reste ouverte à toute initiative qui rassemblerait tous les hommes et femmes tunisiens, et elle interagira positivement avec chaque dialogue national basé sur une large participation et ses résultats sont unanimes et chacun s’y engage pour sauver la patrie et conquérir la dignité de notre peuple.

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche rappelle également qu’elle n’est pas intéressée par le dialogue dans sa forme et sa forme actuelles, et souligne que la participation à celui-ci est une question décidée et décidée par les institutions et les structures du syndicat.

– Ce que Moez Bin Zgdan et Noureddine Bin Ayyad ont dit est une violation du statut des institutions légitimes de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche et au mépris de la volonté des agriculteurs et des marins. En conséquence, ils ont été gelés sur la base du paragraphe 11 de l’article 31 du règlement intérieur jusqu’à ce qu’une décision soit prise à leur égard par le comité du système.

– L’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche, tout en saluant une fois de plus la sincérité de l’appartenance et le souci de l’unité des rangs de ses dirigeants, au niveau central, régional et local, appelle tous les agriculteurs et marins à préserver leur future organisation agricole et à se rallier davantage autour de lui et de l’éloigner de toute forme d’attraction et d’affronter quiconque tenterait de diviser ses rangs et de frapper son unité Il affirme que le Congrès national représente le mécanisme décisif pour exprimer leur volonté libre et indépendante dans le choix de qui est digne de portant la fidélité de les représenter et de défendre leurs droits et intérêts dans le cadre de la démocratie et de la transparence.

– Appelle les organisations nationales et les composantes de la société civile à être plus vigilantes et solidaires et à s’opposer sérieusement à toutes les tentatives visant à les cibler, à les pénétrer et à nuire à leur unité.


#Union #paysanne #Nous #sommes #pas #intéressés #par #dialogue #sous #forme #actuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE