الطاهري: ''الاتحاد يشترط ان يكون الحوار  تقريريًا يتوصّل إلى اتفاقات وليس مقترحات تُحال على رئيس الدولة''

Al-Tahiri : « Le syndicat exige que le dialogue soit décisif, aboutisse à des accords et non à des propositions qui soient renvoyées au chef de l’Etat.

Spread the love

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail, Sami Tahiri, a déclaré aujourd’hui, mercredi, que « le syndicat et de participer au dialogue exige que le dialogue soit descriptif et qu’il débouche sur des accords et non des propositions qui sont renvoyées au président ». de la République. »

Al-Tahri a reconnu que « le président de la république a le choix d’adopter ou non cette condition ».

Sami al-Tahri a déclaré : « Si le dialogue n’était qu’une consultation, alors nous ne sommes les conseillers de personne.

Al-Tahri a affirmé que le syndicat exige « que le dialogue soit ouvert à un plus large éventail de parties, et que le dialogue ne commence pas avec des résultats préexistants ».

Il a souligné : « La période de temps laissée pour le dialogue le 20 juin ne peut pas répondre au besoin, et le moment a été perdu il y a 10 mois, et aucune puissance au monde ne peut rédiger une constitution ou établir une loi pour les élections dans les 20 jours.

Dans un autre contexte, Al-Tahri a indiqué que « les négociations progressent et s’améliorent avec le gouvernement concernant le décret n° 20, qui exige une coordination avec le gouvernement concernant les accords syndicaux ».


#AlTahiri #syndicat #exige #dialogue #soit #décisif #aboutisse #des #accords #des #propositions #qui #soient #renvoyées #chef #lEtat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE