Tchad : 50 morts et plus de 300 blessés lors de manifestations dans le pays

  • par
تشاد: 50 قتيلا وأكثر من 300 جريح في احتجاجات بالبلاد
Spread the love

Tchad : 50 morts et plus de 300 blessés lors de manifestations dans le pays

Le Premier ministre tchadien Salih Kebzabo a annoncé que des manifestations dans plusieurs villes du pays ont entraîné la mort d’environ 50 personnes, et a également annoncé la « suspension de toutes les activités » des principaux partis d’opposition et l’imposition d’un couvre-feu.

Aujourd’hui, jeudi, Kebzabo a déclaré qu’environ 50 personnes ont été tuées, notamment à N’Djamena, Moundou et Komra, et plus de 300 ont été blessées, ajoutant que le couvre-feu de 12 heures commence tous les jours à partir de 18 heures et se poursuivra jusqu’à « la fin rétablissement de la sécurité à N’Djamena, Moundou, Doba et Komra.

Des affrontements ont éclaté aujourd’hui entre les forces de sécurité et des centaines de manifestants qui sont descendus dans les rues de la capitale et d’autres villes malgré l’interdiction des manifestations par les autorités, et les autorités tchadiennes accusent les opposants d’organiser une rébellion populaire et armée avec le soutien de forces extérieures .

Kebzabo a averti que le gouvernement « imposera l’ordre dans tout le pays et ne tolérera plus aucun dérapage, quel qu’en soit le responsable », comme il l’a dit.

Les affrontements ont éclaté après avoir prolongé de deux ans la « phase de transition » au Tchad, qui devait se terminer jeudi 20 octobre, mais fin septembre, Mohamed Idriss Deby Itno a été maintenu à la présidence jusqu’à ce que des élections « libres et démocratiques » soient attendues. à l’issue d’une deuxième période transitoire, durant laquelle Deby pourra partir en candidature.

Et le dialogue national global au Tchad, qui s’est conclu samedi dernier, a approuvé, après 6 semaines de consultations, une feuille de route pour une phase de transition, tout en gardant le chef du conseil militaire, Mohamed Idriss Deby, à la présidence du pays pour deux ans.

La feuille de route comprend plusieurs éléments, notamment l’extension du pouvoir de Deby, sa candidature aux prochaines élections, l’élargissement du Conseil législatif et l’attribution de 45 sièges aux mouvements armés qui ont signé l’accord de paix de Doha au Tchad.

– L’Ile


#Tchad #morts #blessés #lors #manifestations #dans #pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *