Al-Tahri : « Les enseignants ne devraient pas être impliqués dans les négociations de l’État avec la critique internationale… et nos mains sont ouvertes pour trouver d’autres solutions »

  • par
الطاهري: 'لا يجب إقحام المعلمين في مفاوضات الدولة مع النقد الدولي.. وايادينا مفتوحة لايجاد حلول أخرى'
Spread the love

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail a déclaré que maintenir les enseignants contractuels dans une telle situation est une sorte d’abus, comme il l’a dit.

Dans une déclaration au correspondant de Shems FM à Sfax, lors d’un symposium organisé par le Département des médias de l’Union, intitulé « Pour le développement de la stratégie médiatique » aujourd’hui, jeudi, Tahri a souligné que la situation des enseignants contractuels doit être réglée pour que les protestations ne pas développer et inclure tous les fils éducatifs.

Al-Tahri a ajouté que les fils sensibles tels que la santé et l’éducation ne devraient pas être impliqués dans les négociations de l’État avec le Fonds monétaire international, comme il l’a dit.

Al-Tahri a affirmé que les mains du syndicat sont ouvertes pour trouver d’autres solutions qui rendent justice aux enseignants et aux représentants, considérant que l’échec de près de 400 élèves à s’inscrire à l’école est un crime contre la Tunisie et les générations futures.


#AlTahri #Les #enseignants #devraient #pas #être #impliqués #dans #les #négociations #lÉtat #avec #critique #internationale #nos #mains #sont #ouvertes #pour #trouver #dautres #solutions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *