Commissaire européen: les prochaines élections du 17 décembre en Tunisie sont un événement charnière

  • par
Commissaire européen: les prochaines élections du 17 décembre en Tunisie sont un événement charnière
Spread the love

Le commissaire européen chargé de la politique de voisinage et d’élargissement, Oliver Varhely, a qualifié la Tunisie de « partenaire important et proche voisin de l’Union européenne », considérant dans un discours au Parlement européen, au nom du haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, les prochaines élections législatives du 17 décembre comme « l’événement charnière de cette période de transition sensible.

« Nous savons que les transitions politiques sont difficiles, et celles initiées par le peuple tunisien en 2011 ne font pas exception. C’est pourquoi l’Union européenne considère qu’il est nécessaire de continuer à être aux côtés du peuple tunisien, comme nous l’avons fait au cours de la dernière décennie, non uniquement sur le plan économique, mais également sur le plan politique.

Et le commissaire européen d’ajouter : « En même temps, notre soutien était basé sur les principes et valeurs communs apportés par la révolution du jasmin. Nous croyons fermement que les Tunisiens veulent préserver ces valeurs », exprimant l’espoir que le peuple et les autorités tunisiens fera les choix les plus sages pour l’avenir de la Tunisie, ce qui ne peut se faire. Cela n’arrive qu’à la suite d’un dialogue inclusif et en s’appuyant sur un large consensus.

« Pour cette raison, l’Union européenne n’a pas caché ses inquiétudes quant à certaines des mesures prises ces derniers mois en Tunisie », a-t-il déclaré. « Notre message a été très clair dès le début, en privé et en public en cas de besoin », notant les déclarations de Borrell au nom de l’Union européenne au cours des derniers mois, qui ont souligné la nécessité du « respect des acquis démocratiques, de l’État de droit, de la la séparation des pouvoirs et le respect des libertés et droits fondamentaux. »

« Nous restons convaincus que ceux-ci sont essentiels au succès de tout processus politique et à la prospérité à long terme de la Tunisie », a-t-il ajouté.

Le commissaire européen a également souligné l’intérêt du bloc pour la situation économique en Tunisie, soulignant la détermination de l’Union européenne à continuer à soutenir le peuple tunisien dans ces conditions économiques difficiles, et a déclaré : « Nous restons prêts à les accompagner dans les réformes structurelles fondamentales, difficiles et nécessaires réformes qu’ils devront entreprendre », se félicitant de l’accord au niveau des experts entre les autorités tunisiennes et le Fonds monétaire international pour « soutenir la croissance économique, la création d’emplois et la stabilité macroéconomique ».

L’UE est prête à contribuer à ce programme et à la stabilité générale de la Tunisie, notamment par le décaissement rapide de la prochaine tranche de notre appui budgétaire de 40 millions d’euros et l’examen d’une nouvelle aide macrofinancière, a-t-il déclaré.

Il a conclu : « Pour notre part, les institutions de l’Union européenne, en collaboration avec les États membres, resteront engagées à trouver les moyens les plus appropriés pour continuer à soutenir la Tunisie en cette période difficile, mais cruciale. Cela inclut les moyens d’exprimer nos préoccupations. le cas échéant, toujours avec des critiques constructives et que nous considérons comme la forme la plus efficace de dialogue avec les pays partenaires.


#Commissaire #européen #les #prochaines #élections #décembre #Tunisie #sont #événement #charnière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *