Le Fonds international de développement agricole confirme son soutien continu au développement du secteur agricole et des zones rurales vulnérables en Tunisie

  • par
الصندوق الدولي للتنمية الزراعية يؤكد دعمه المتواصل لتنمية القطاع الفلاحي والمناطق الرّيفيّة الهشّة في تونس
Spread the love

La directrice régionale pour le Proche-Orient, l’Afrique du Nord, l’Asie centrale et l’Europe au Fonds international de développement agricole, Dina Saleh, a confirmé, lors de sa rencontre avec le ministre de l’Économie et du Plan, Samir Said, mardi, la poursuite du soutien du Fonds à le développement du secteur agricole et des zones rurales fragiles à travers la mise en œuvre des projets du Programme Stratégique de Partenariat avec la Tunisie 2019-2024, qui seront inscrits dans le nouveau plan de développement 2023-2025.

Dans un communiqué, le ministère de l’Economie et du Plan a attiré l’attention sur l’étude du projet de développement agricole et pastoral et de développement des systèmes de production dans l’Etat de Médenine, le projet d’appui aux filières pertinentes pour le développement local dans l’Etat de Siliana, et le projet d’insertion économique, sociale et solidaire à Kairouan.

Les deux parties ont discuté des moyens de développer la coopération existante entre la Tunisie et le Fonds, notamment au niveau des projets concernant les domaines du développement intégré en milieu rural et le développement des chaînes de valeur et des secteurs connexes dans la période à venir.

Pour sa part, Samir Saeed a souligné l’importance des programmes de coopération avec le Fonds international de développement agricole, car ils sont conformes aux priorités nationales, en particulier les projets visant à assurer la sécurité alimentaire et à améliorer les conditions de vie des populations rurales et des groupes vulnérables par le développement intégré et le développement du secteur agricole, en mettant l’accent sur l’offre d’emplois et l’intégration des femmes et des jeunes. .

Saeed a souligné la nécessité que les projets soumis pour financement soient efficaces afin d’éviter les retards dans leur mise en œuvre, appelant à bénéficier de l’expérience du Fonds dans la préparation des projets, le suivi de leur mise en œuvre et la résolution des problèmes qui peuvent entraver l’avancement de leur mise en œuvre.


#Fonds #international #développement #agricole #confirme #son #soutien #continu #développement #secteur #agricole #des #zones #rurales #vulnérables #Tunisie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *