Remada : Développement et valorisation de la filière élevage avec l’appui du projet de coopération tuniso-italienne

  • par
رمادة: تنمية وتثمين قطاع تربية الماشية بدعم من مشروع التعاون التونسي-الايطالي
Spread the love

Soutient le projet de coopération tuniso-italien Filière élevage dans la délégation de Remada Qui se caractérise par de vastes pâturages naturels, notamment dans les régions d’Al-Zahir et d’Al-Waara, ce qui en faisait une importante source de viande rouge et de lait de chèvres et de chameaux. Il est actuellement estimé à environ 40 000 têtes, selon le responsable du projet, Shaker Al-Salmi.

Al-Salmi a ajouté, dans une déclaration à « Watt », qu’en reconnaissance de ce secteur, le projet a soutenu près de 200 éleveurs de grande et moyenne taille qui ont exprimé leur désir d’engraisser le bétail avec des quantités importantes d’orge fourragère, qui s’élevaient à environ 152 tonnes en 2017, et en 2018, environ 271 tonnes, et en 2019 avec environ 600 tonnes, pour un coût total d’environ 470 000 dinars.

Le Bureau de développement du Sud cherche, dans le cadre du même programme, à lancer un nouveau et important projet dans la région d’Al-Ashush à Ramada pour élever des chèvres laitières pour la production de fromage. 1,5 million de dinars, puisqu’il devrait démarrer l’année prochaine, et des stages de formation d’éducateurs et de techniciens y seront organisés.

L’absence d’un vétérinaire bitumineux dans la délégation de Remada reste le plus grand obstacle pour assurer le développement du cheptel dans la délégation, dont la production de viande rouge en 2020 est estimée à environ 219 tonnes, contre seulement 160 tonnes en 2017, selon aux statistiques du Bureau of Livestock Breeding.

Dans le cadre de la préparation des disponibilités de la production exportable, un abattoir moderne est en cours de construction dans la région, avec un financement du projet de coopération tuniso-italien, de plus de 8 millions de dinars.


#Remada #Développement #valorisation #filière #élevage #avec #lappui #projet #coopération #tunisoitalienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *