Saïd rencontre Al-Jardi, et confirme : la Tunisie ne s’allie à personne pour conclure une autre alliance

  • par
Saïd rencontre Al-Jardi, et confirme : la Tunisie ne s'allie à personne pour conclure une autre alliance

Le président de la République, Kais Saied, a confirmé, mercredi, que « la Tunisie ne s’allie à personne pour conclure une autre alliance », et que c’est la politique du pays depuis des décennies, soulignant, selon un clip vidéo de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Othman Al-Grandi, que « le Mouvement des non-alignés Il reste à ce jour l’une des constantes de la politique étrangère de la Tunisie.

Et un communiqué de presse de la présidence rapporte que Saïd a renouvelé, lors de cette rencontre, l’expression de « l’adhésion de la Tunisie aux constantes de sa politique étrangère ancrée dans l’histoire, au premier rang desquelles le principe de non-alignement, et l’adhésion au respect de la légitimité et la Charte des Nations unies, selon ce qui ressort d’un communiqué de la Présidence de la République.
La source a indiqué que l’entretien avec le ministre des Affaires étrangères, de l’Immigration et des Tunisiens à l’étranger, a porté sur un certain nombre de dossiers liés à la politique étrangère de la Tunisie, ainsi qu’un examen des futurs droits diplomatiques bilatéraux et multilatéraux.


#Saïd #rencontre #AlJardi #confirme #Tunisie #sallie #personne #pour #conclure #une #autre #alliance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.