Al-Maraihi : « Saeed ne produit que des textes… et la rue décidera de son affaire »

  • par
المرايحي: 'سعيّد لا ينتج شيئا سوى النصوص.. والشارع سيبتُ في أمره'
Spread the love

Lotfi Al-Maraihi, secrétaire général du Parti républicain de l’Union populaire, a estimé dans l’émission « Middy Show » d’aujourd’hui, mardi 27 septembre 2022, que les institutions n’ont aucun sens en vertu de la constitution actuelle, et que le peuple vit actuellement » les effets du coup d’Etat du 25 juillet incarnés dans la constitution du Président de la République. Comme il dit.

L’invité du Midi Show a critiqué la prestation du président de la République en disant : « La seule production du président de la République est la production de textes, comme il ne produit rien et nous attendons ses actes. Et le rue est celui qui décidera de son affaire.

Il considérait également que les partis dans leur ensemble étaient diabolisés et que ce qui était entre leurs mains était renversé, et la rue n’y croyait pas. Certains pensent même que la solution est militaire, selon son estimation.

Dans ce contexte, a-t-il poursuivi, « Depuis le 25 juillet 2021, nous disons que ce qu’a fait le président de la République est un coup d’État, et nous avons vécu les effets de ce coup d’État inscrits dans la constitution. C’est une personne qui est dirigeant et responsable. Tout se fait avec sa permission. Il dirige tout.. En Tunisie, tout est basé sur des caprices.. un échec…’

Les élections n’ont aucun sens.

Et il a estimé, dans un contexte connexe, que la candidature des indépendants a tué la démocratie en Tunisie, estimant que les élections à venir n’ont aucun sens et seront une suite à la farce vécue par le peuple depuis 2011, qui a atteint son apogée à travers la performance enregistrée, selon son estimation.

Qais Saeed n’a pas besoin d’opposition

Il a également ajouté : « Nous ne participerons pas aux prochaines élections.. Qais Saeed n’a pas besoin d’opposition.. Il a un adversaire fort et féroce.. Il est Qais Saeed lui-même. »

Il a estimé que l’alternative réside dans le départ de Qais Saied du pouvoir, et l’instauration d’une véritable démocratie, parlant dans ce contexte de la manière de favoriser la croissance du dinar tunisien.

L’invité de Medi Show a également parlé de l’absence de perceptions pour régler la situation, ajoutant: «La Tunisie est dans des transformations mondiales très difficiles, et l’année à venir sera plus difficile, mais je suis très optimiste et je suis sûr que nous y parviendrons. un saut qualitatif. Le mamelon dont nous rêvions est présent et je suis confiant en l’avenir et en espoir.  »


#AlMaraihi #Saeed #produit #des #textes #rue #décidera #son #affaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *