Le Courant Populaire : Le comité consultatif annoncé est défaillant

Le Courant Populaire : Le comité consultatif annoncé est défaillant

Spread the love

Le secrétaire général du Parti du courant populaire, Zuhair Hamdi, a déclaré que le comité consultatif juridique annoncé dans le décret présidentiel concernant la formation du comité consultatif pour l’établissement de la nouvelle république, « présente des lacunes auxquelles il faut remédier, en invitant les élites de diverses spécialisations à y participer, sur la base de ce qui était indiqué dans le décret.


Hamdi a rappelé, dans une déclaration à l’agence de presse Tunisie Afrique aujourd’hui, dimanche, que son parti avait exigé, depuis l’annonce du comité dans le décret 117, qu’il comprenne, en plus de la compétence du droit, d’autres disciplines telles que la sociologie, la philosophie et l’histoire, étant donné que les constitutions ne sont pas seulement un document juridique. à sa discrétion.

Il a déclaré que le bureau politique du parti, qui s’est tenu hier samedi, a délibéré sur le décret présidentiel concernant la formation de l’organe consultatif pour l’établissement de la nouvelle république, car c’est une demande et un droit que le parti avait demandé il y a quelque temps , afin d’achever le parcours du 25 juillet et d’atteindre ses objectifs.

Quant à la position sur la formule du dialogue national telle qu’énoncée dans le décret, Hamdi a souligné que son parti est toujours attaché à son approche du dialogue, qui appelle à ne pas être un dialogue traditionnel, mais plutôt un dialogue qui « brise l’impasse politique et ouvre le moyen d’établir des consultations horizontales auxquelles tous les acteurs participent. Et il considérait que la forme traditionnelle du dialogue est « C’était une occasion de propager à nouveau la corruption et le terrorisme et de produire les mêmes problèmes existants, en vertu de leur dépendance aux symboles de la rente politique et économique », selon sa description, contrairement à la formule qui repose sur l’ouverture d’un dialogue auquel participent tous les acteurs.

À cet égard, il a exhorté le Comité du dialogue national à élargir le cercle du dialogue populaire et à impliquer toutes les organisations, organismes, partis et forces civiles à travers le pays, ainsi que les groupes de jeunes, y compris les chômeurs, les étudiants et les travailleurs de divers secteurs, afin que les résultats du comité jouissent d’un large soutien populaire et d’une légitimité irrévocable. séduire et créer une dynamique politique nationale au niveau central et régional.

Il a également souligné la nécessité pour tous les partisans de la voie du 25 juillet de rester fermes et de ne pas être confus, de maintenir la cohésion du Front national « face aux forces de terrorisme et de corruption soutenues de l’extérieur qui traquent le pays », comme il dit-il, ajoutant que son parti s’est lancé après concertations afin de maintenir la cohésion de ce front.


#Courant #Populaire #comité #consultatif #annoncé #est #défaillant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE