مؤتمر الميل الأخير يطرح الجانب الأمني في مونديال 2022

La conférence du dernier kilomètre présente le volet sécurité de la Coupe du monde 2022

Spread the love

Les travaux de la conférence sur la sécurité du dernier kilomètre pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, organisée par le Comité des opérations de sécurité et de sûreté de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, ont commencé sur deux jours avec une large participation internationale et locale, dans le but de souligner l’état de préparation de l’État du Qatar en matière de sécurité pour accueillir la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, et de déterminer les derniers préparatifs La sécurité nécessaire pour le championnat, le renforcement de la coopération policière et le suivi de la mise en œuvre des plans et stratégies de sécurité en coopération avec les partenaires à aux niveaux local, régional et international.

Plus de 40 délégations représentant les pays qualifiés pour le tournoi, en plus des représentants des Nations Unies, de la Fédération internationale de football, du Comité suprême pour la livraison et l’héritage, du ministère de l’Intérieur, du ministère de la Défense, de la Force de sécurité intérieure ( Lekhwiya), et le partenariat de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 participeront à la conférence. Et l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol), le Service européen de police (Europol), ainsi que des représentants d’autres parties concernées, car ses travaux comprennent une définition du tournoi, une évaluation des risques et des défis en matière de sécurité, une approche de planification de la sécurité, procédures de sécurité pour les installations du tournoi et exigences de cybersécurité dans le tournoi, liaison et coopération avec les partenaires internationaux.

Dans son discours d’ouverture de la conférence, l’ingénieur général de division Abdul Aziz Abdullah Al-Ansari, chef du comité des opérations de sécurité et de sûreté de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, a déclaré que cette conférence se tiendra quelques mois avant le début de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, dans le prolongement des efforts de coordination, de coopération internationale et d’échange d’expériences entre divers pays et autorités de sécurité aux niveaux régional et international, et en confirmation de la responsabilité conjointe dans la réalisation des normes les plus élevées de sécurité et sécurité pendant la Coupe du monde, c’est donc un espace de réflexion et de connaissance de ce qui a été réalisé à tous les niveaux, en particulier les aspects de sécurité, auxquels nous avons accordé l’essentiel de notre attention et de nos soins dans la préparation et l’entraînement. Et se qualifier pour que cette version de la Coupe du monde soit la plus sûre et la plus sécurisée.

Le général de division Al-Ansari a ajouté : L’État du Qatar a achevé ses préparatifs et sa préparation pour recevoir ce championnat, « le plus grand événement sportif au monde »… Notre pays, le Qatar, bénéficie d’un niveau élevé des services de sécurité et de police requis. , et se classe premier dans tous les indicateurs de sécurité mondiaux en termes de faible taux de criminalité, en plus de posséder des capacités et des capacités de sécurité. Il l’aide à fournir les plus hauts niveaux de sécurité et de sûreté dans divers événements internationaux et événements qui ont accueilli nombre d’entre eux pendant la crise du Covid 19, malgré les mesures sanitaires et de sécurité précises qui les ont accompagnés… Le Qatar a couronné ses efforts en accueillant la FIFA Arab Cup Qatar 2021™️, qui était une station importante pour mesurer la sécurité et la préparation logistique Ce fut un véritable test pour mesurer la qualité des services de sécurité fournis au public et aux participants, et nous avons été très satisfaits des témoignages des participants des organismes et organisations encadrant ce tournoi, en plus du témoignage des pays participants, confirmant la préparation et l’état de préparation que nous avons atteint pour le succès de la Coupe du monde, pour être le tournoi le plus sûr et le plus sécurisé.

Le chef du Comité des opérations de sécurité et de sûreté de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, a confirmé que la déclaration conjointe, qui culminera lors de cette réunion, est l’échange d’informations et l’échange d’expériences entre l’État du Qatar (le pays hôte) et les pays participant à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, d’autres pays et les organisations internationales concernées, qui seront signés lors de la conférence, il constitue une bonne occasion de développer et de soutenir la coopération, la coordination et l’échange d’informations pour maintenir la sécurité et lutter contre la criminalité, et élever le niveau de performance des agences de sécurité concernées par la sécurisation du tournoi, pour fournir tout ce qui contribue à assurer la sécurité des supporters et des visiteurs pendant le tournoi, tandis que la coopération internationale en matière de police et de sécurité est doublement importante, comme elle le sera lors de cette conférence active le Centre international de coopération policière (IPCC) dans le but de renforcer mécanismes de communication et d’échange d’informations de manière optimale et en établissant une base permanente dans l’État du Qatar pour ce centre.

Dans un discours à la FIFA, Helmut Spahn, directeur de la sécurité, de la sûreté et de la gestion des entrées à la FIFA, a souligné que le niveau d’intégration et de partenariat qui a été atteint avec le comité des opérations de sécurité et de sûreté de la FIFA pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, place le Fédération internationale des associations de football (FIFA) en place. Dans un lieu de confort et d’assurance que les préparatifs nous amèneront à organiser un tournoi distingué, expliquant que l’État du Qatar n’a ménagé aucun effort dans le domaine de la coopération internationale ; Que la FIFA a tenu à soutenir depuis le début.

Il a expliqué que parmi les réalisations qui ont été réalisées, il y a le Centre international de coopération policière, qui a été créé pour les événements précédents de la FIFA ; Des accords de partage de données ont également été signés, qui visent à empêcher les fauteurs de troubles d’entrer dans le pays ; Les partenariats pour la formation et le renforcement des capacités ont également été renforcés ; Et la signature de nombreux protocoles d’accord avec Interpol, Europol, l’Union européenne et bien d’autres parties.

Il a souligné que les exigences de la FIFA en matière de droits de l’homme ont été intégrées aux mécanismes de travail de la commission des opérations de sécurité et de sûreté du tournoi et à un engagement total avec l’équipe de sécurité de la FIFA.

Il a ajouté qu’avec les efforts déployés par l’État du Qatar dans les domaines de la planification, la FIFA est confiante de réaliser un tournoi sûr et sécurisé qui reflète un réel niveau de sécurité pour tous les participants.

Il a souligné la participation de la Fédération internationale de football (FIFA), en tant qu’organisateur du match, dans une large mesure à la préparation de ce tournoi dans l’État du Qatar. Depuis 2012 et depuis sa création, la FIFA est associée à la commission des opérations de sécurité et de sûreté du tournoi (anciennement appelée commission de sécurité).

Il a souligné qu’il est connu que chaque pays qui organise des événements majeurs sera confronté à de nombreux défis et à des circonstances différentes. Bien sûr, cela s’applique aux aspects sécuritaires, tout comme l’Allemagne, l’Afrique du Sud, le Brésil et la Russie ont été confrontés à des défis, l’État du Qatar est confronté à d’autres défis actuels.

Le premier jour de la conférence sur la sécurité du dernier kilomètre pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, a vu la signature de la déclaration conjointe sur le Centre international de coopération policière entre l’État du Qatar et un certain nombre de pays et d’organisations concernées participant à la conférence dans le but d’échanger des informations.

Le général de division Abdulaziz Abdullah Al-Ansari, chef de la commission des opérations de sécurité et de sûreté pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, le brigadier Ibrahim Khalil Al-Mohannadi, chef de l’unité des affaires juridiques et de la communication, et le colonel Khalid Ali ont signé pour la partie qatarie. Al-Kaabi, chef adjoint de l’unité des affaires juridiques et de la communication.


#conférence #dernier #kilomètre #présente #volet #sécurité #Coupe #monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE