سعيدان: 'من 1993 إلى 2013 تونس لم تقترض من صندوق النقد دولارًا واحدًا'

Saidan : « De 1993 à 2013, la Tunisie n’a pas emprunté un seul dollar au FMI. »

Spread the love

Saidan :

L’économiste et expert financier Ezzedine Saidan a estimé, lors de sa présence à l’émission « Jawub Hamza », aujourd’hui dimanche 22 mai 2022, que l’approche du gouvernement tunisien vis-à-vis du Fonds monétaire international fait « partie de la solution ».

Saidan a souligné que « la solution doit être tunisienne, tunisienne », considérant que parvenir à un accord avec le FMI est important mais pas suffisant.

De 1993 à 2013, la Tunisie n’a pas emprunté un seul dollar au Fonds monétaire international.

Ezzedine Saidan a souligné que, durant la période de 1993 à 2013, la Tunisie n’a pas emprunté un seul dollar au Fonds monétaire international, et en 1993, elle a remboursé un prêt il y a 3 ans, ce qui a eu un impact sur l’image de la Tunisie à l’étranger, car elle est devenu emprunteur à des conditions très excellentes. Et pour elle.

Cependant, depuis 2003, les conditions économiques ont commencé à se détériorer, ce qui a poussé le pays tunisien à se tourner vers le Fonds monétaire international et s’est engagé à mener certaines réformes, pour obtenir le prêt, mais il n’a pas respecté ses engagements, ce qui a incité le Fonds monétaire pour nous punir et annuler la dernière tranche du prêt, selon Saidan.

L’invité de « Jawb Hamza » a souligné que le Fonds monétaire international n’est pas une institution financière ordinaire, et qu’il s’engage à aider les pays, à condition que le prêt soit dépensé pour des réformes et des réalisations, c’est-à-dire que les sommes d’argent que le Fonds subvention à l’État doit l’empêcher d’une crise spécifique, en disant : « Le Fonds monétaire international est le prêteur en dernier ressort.


#Saidan #Tunisie #pas #emprunté #seul #dollar #FMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE