Al-Nahda : Ni monopole ni spéculation, mais l’État est incapable d’acquérir les matériaux de base

  • par
النهضة: لا احتكار ولا مضاربة بل الدولة عاجزة عن اقتناء المواد الأساسية
Spread the love

Al-Nahda : Ni monopole ni spéculation, mais l'État est incapable d'acquérir les matériaux de base

Dans un communiqué aujourd’hui, vendredi 16 septembre 2022, le mouvement Ennahda a renouvelé sa mise en garde sur « la gravité de la réalité de la crise économique et ses répercussions sur des conditions sociales difficiles, notamment à la lumière de l’aggravation du déficit commercial, qui s’élève à près de 17 milliards de dinars, et l’incapacité du gouvernement à mobiliser les ressources nécessaires pour le budget de l’Etat », selon son évaluation.

Le mouvement Ennahda a condamné ce qu’il considérait comme « l’autorité putschiste » à se déresponsabiliser et a accusé des inconnus de l’embrouiller et d’adopter une rhétorique trompeuse et loin d’être franche avec la population sur la réalité des crises que traverse le pays dans une tentative désespérée de détourner l’attention de l’opinion publique et la détourner de ses préoccupations réalistes et détourner sa colère potentielle de l’autorité défaillante. son expression.

Suite à la réunion de son bureau exécutif du jeudi soir 15 septembre 2022, présidée par Rached Ghannouchi, pour examiner l’évolution de la scène nationale, le mouvement a appelé à mettre fin à la grave pénurie de denrées alimentaires, à révéler les véritables causes de cette pénurie , et d’arrêter « la politique consistant à accuser des inconnus de monopole et de spéculation ». Cependant, la vérité réside, selon son estimation, dans l’incapacité de l’État à acquérir les matériaux de base et dans sa politique irresponsable à l’égard de l’anneau de stockage, qui a été ciblé de manière inconsidérée, ce qui, selon elle, a entraîné un déséquilibre dans le systèmes de production et de stockage et s’est traduite par la rareté de l’approvisionnement du marché en ces matières de base.

Il a également appelé à mettre fin à l’emploi politique « bon marché » et aux campagnes médiatiques malveillantes pour plusieurs cas malveillants, à cesser de cibler le mouvement et ses dirigeants en fabriquant des accusations et des arrestations aléatoires afin de guérir et d’abuser, et à détourner l’opinion publique de ses problèmes. , inquiétudes et revendications légitimes dans un contexte de crise économique, d’impasse et de multiplication des brûlés et de leurs victimes. Jeunesse désespérée, chômage, pauvreté, prix élevés et perte des matériaux de base, selon le communiqué du mouvement.

Dans un autre contexte, le mouvement a félicité les élèves, les parents et toute la famille éducative pour le retour à l’école, dénonçant « l’incapacité de l’autorité à faire face à la hausse importante des prix du matériel scolaire et aux coûts excessifs du retour, qui a coïncidé avec une vague de hausses de prix en général, en plus de la détérioration de la réalité des établissements d’enseignement et de la grave pénurie de transport scolaire. l’université et sa qualité, et les postes vacants dans le cadre éducatif, qui souffre de formules contractuelles fragiles.


#AlNahda #monopole #spéculation #mais #lÉtat #est #incapable #dacquérir #les #matériaux #base

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.