Ministre : La Tunisie travaille à construire des partenariats internationaux pour soutenir la production de médicaments biologiques

  • par
الوزير: تونس تعمل على بناء شراكات دولية لدعم إنتاج الأدوية البيولوجيّة
Spread the love

Ministre : La Tunisie travaille à construire des partenariats internationaux pour soutenir la production de médicaments biologiques

La Tunisie travaille actuellement à la construction de partenariats internationaux pour soutenir la production locale de médicaments biologiques et de vaccins durables, grâce aux progrès et au développement remarquables qu’elle a enregistrés dans ce domaine, selon le chef du Comité national de vaccination contre le virus Corona et le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis, Hashmi Al-Wazir.

Dans une déclaration à l’Agence TAP le vendredi 16 septembre 2022, le ministre a indiqué que la Tunisie a tiré une leçon importante après l’expérience de la propagation de l’épidémie de Covid-19, qui est que son implication dans la production locale de médicaments biologiques et de vaccins durables est devenu urgent et extrêmement important afin de pouvoir relever tous les défis futurs à cet égard.

Il a souligné que l’implication de la Tunisie dans ce domaine l’immunisera contre l’exposition au scénario vécu par certains pays africains, qui éprouvent de grandes difficultés à fournir les quantités nécessaires de vaccins anti-Coronavirus à leur population, ce qui fait que le taux de cette vaccination ne dépasse pas 10 % dans ces pays.

Hashemi Al-Wazir a mentionné que le Ministère de la Santé a récemment organisé un atelier régional sous le titre « Partenariat, financement et les principaux facteurs de production locale de médicaments vitaux en Afrique » dans le but d’échanger des idées afin d’aboutir aux formules nécessaires d’accompagner ce partenariat localement et en Afrique, en coopération avec de nombreux acteurs de terrain, notamment un complexe de laboratoires « Ambassadeur » et « Marque » Laboratoire International et la Fédération Internationale des Associations et Fabricants de Produits
Pharmaceutique et Chambre allemande de coopération internationale pour le développement.

Le ministre s’attend à ce que cet atelier, auquel ont participé des représentants de l’Institut Pasteur, de l’Organisation mondiale de la santé, de la Commission européenne, de la Banque africaine de développement, des acteurs de l’industrie biopharmaceutique et des financiers sur le terrain, débouche sur de nombreux programmes conjoints entre Tunisie et à l’étranger et la création de nouvelles sociétés en Tunisie travaillant dans le domaine de la production de médicaments biologiques et de vaccins durables.

Le ministre a souligné que la sélection de la Tunisie parmi les 6 pays africains à transférer la technologie ARN par l’Organisation mondiale de la santé conforte nécessairement son implication dans ce domaine, notant qu’à cet égard, une étude a été menée par une société de conseil pour l’action et l’évaluation sur le système de vaccination en Tunisie sur financement de la Banque. Le ministère de la Santé utilisera ses résultats pour définir une stratégie nationale de production de médicaments et de vaccins biologiques durables.

Il a ajouté que le ministère de la Santé travaille actuellement à l’établissement d’un plan d’action détaillé pour contrôler cette stratégie et identifier les responsabilités de chaque partie qui contribuera à sa mise en œuvre, après quoi le début de l’établissement d’un plan exécutif et de la mise en œuvre de ce qui est indiqué dans ce.

– Watts –


#Ministre #Tunisie #travaille #construire #des #partenariats #internationaux #pour #soutenir #production #médicaments #biologiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.