Ministre de l’Education : « Je comprends les revendications des syndicats, mais… »

  • par
وزير التربية: ''أتفهّمُ مطالب النقابات ولكن ..''
Spread the love

Ministre de l'Education :

Dans une déclaration à l’envoyé de Mosaic Bushra Al-Salami, le ministre de l’Éducation Fathi Al-Salawi a commenté aujourd’hui, jeudi 15 septembre 2022, les mouvements de protestation des syndicats, coïncidant avec la rentrée scolaire.

Le ministre a dit comprendre ces démarches, qualifiant leurs revendications de légitimes, mais les finances publiques ne permettent pas leur mise en œuvre, a-t-il dit.

Il est à noter que l’année scolaire 2022/2023 démarre aujourd’hui avec environ 2 millions 300 mille élèves, avec un taux de croissance de 1,5%, soit 35 000 élèves supplémentaires par rapport à l’année précédente, et ils sont répartis en 90 194 classes. Le nombre d’enseignants pour cette année a atteint 154 309, ce qui signifie une évolution négative de 0,8 %.

Le retour coïncide avec les manifestations de l’Université générale de l’enseignement secondaire, qui effectue une pause de protestation aujourd’hui de dix à onze heures du matin. Il a également décidé de soustraire à l’administration les numéros de la première trilogie sur fond d’exigences professionnelles.

Alors que l’Université Générale de l’Enseignement de Base a exprimé son rejet de ce qu’elle considérait comme une nomination unilatérale par le Ministère de l’Éducation pour la promotion 2022/2023 des diplômés de la Licence Appliquée à l’Éducation.

Elle a ajouté dans un communiqué que ces nominations « ne contribueront pas à assurer les conditions de réussite d’une rentrée réussie ou d’une rentrée scolaire stable, mais seront plutôt un facteur de confusion et de tension pour la rentrée scolaire ».


#Ministre #lEducation #comprends #les #revendications #des #syndicats #mais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.