Human Rights Watch critique les arrestations « aléatoires » de travailleurs tunisiens en Libye

  • par
مرصد حقوق الإنسان ينتقد إيقافات ''عشوائية'' لعمال تونسيين في ليبيا
Spread the love

Human Rights Watch critique les arrestations « aléatoires » de travailleurs tunisiens en Libye

Le responsable de l’Observatoire tunisien des droits de l’homme, Mustafa Abdel-Kabir, a tenu les autorités tunisiennes et libyennes « responsables de la sécurité de la main-d’œuvre tunisienne en Libye, et du respect de leurs droits, à la suite des campagnes d’arrestations remarquées au cours de la ces derniers jours », qu’il a qualifié de « aléatoire… Une femme tunisienne résidant légalement en Libye.

A cet égard, Abdel-Kabir a révélé dans un communiqué, mercredi, à l’agence de presse Tunisie Afrique (TAP), que « des dizaines de Tunisiens sont en état d’arrestation en Libye sans motif et sans que des charges claires soient retenues contre eux », appelant pour « la libération de tout détenu qui n’est pas contre lui ». soupçons ou soupçons ».

Concernant l’incident de l’arrestation de dix Tunisiens en Libye dimanche dernier, le chef de l’Observatoire tunisien des droits de l’homme a déclaré que huit d’entre eux ont été libérés, tandis que deux sont toujours détenus dans l’attente d’une enquête.

Dans un communiqué publié mercredi, l’Observatoire tunisien des droits de l’homme a dénoncé « les attaques répétées contre certains travailleurs tunisiens résidant en Libye qui ont semé la panique parmi les travailleurs et leurs familles, qui attendent des nouvelles de leur libération ».

L’observatoire a jugé ces pratiques « illégales », car elles « affectent les travailleurs tunisiens titulaires de documents officiels et de passeports en cours de validité, et ils ne sont pas suspects ».

L’agence de presse Tunisie Afrique n’a pas pu contacter une source du ministère des Affaires étrangères, de l’Immigration et des Tunisiens de l’étranger pour clarifier sa position sur cette question, malgré des tentatives répétées.

(watt)


#Human #Rights #Watch #critique #les #arrestations #aléatoires #travailleurs #tunisiens #Libye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.