Comprend 10 états : La signature d’une convention de partenariat entre le Bureau de l’Urbanisation Familiale et Humaine et l’Association Femmes et Entrepreneuriat

  • par
تشمل 10 ولايات: إمضاء اتفاقية شراكة بين ديوان الأسرة والعمران البشري وجمعية المرأة والريادة
Spread the love

Aujourd’hui, lundi 14 septembre 2022, une convention de partenariat a été signée entre l’Office National de la Famille et du Développement Humain et l’Association Femmes et Entrepreneuriat.

Le directeur général de l’Office national pour la famille et la reconstruction humaine, Ali Al-Dawaji, a déclaré que cet accord vise à soutenir le rôle de l’association dans les domaines qui relèvent des compétences et des services de sensibilisation et d’éducation, à travers la mise en œuvre d’un programme de former un groupe de jeunes dans le cadre du projet « bâtisseurs de paix », qui vise à renforcer les capacités des jeunes. Leur fournir des compétences de vie qui leur permettent de faire un bon choix et de faciliter leur intégration dans la société.

Il a indiqué que l’office dispose de 22 espaces amis des jeunes travaillant sous la supervision d’équipes pour éduquer les jeunes, les attirer et les éloigner des dangers, notant que cette entente soutiendra le travail de l’office, qui a mis à la disposition des l’association ses espaces, délégués et spécialistes.

Al-Dawaji a déclaré que cet accord, dans un premier temps, vise 10 États dans l’espoir d’étendre la coopération dans toutes les délégations et d’améliorer le travail des équipes Diwan.

Pour sa part, Sana Fathallah Ghanima, responsable de l’Association pour les femmes et l’entrepreneuriat, a déclaré que l’activité de l’association dans le cadre du programme « Peace Builders » vise principalement le développement positif des jeunes et la formation et l’autonomisation des jeunes qui ont des comportements à risque. (décrochage scolaire, addiction, chômage…) ce qui lui causerait de la frustration et d’autres dangers.

Elle a souligné que le programme « Bâtisseurs de paix » cible ce groupe de jeunes pour réduire les risques qui l’entourent, et que le but du partenariat avec le Bureau est de faciliter et d’attirer davantage les jeunes, d’autant plus que le Bureau national pour la famille et le développement humain dispose d’espaces jeunesse qui accueillent le groupe en difficulté ou en difficulté.

Ghanima a expliqué que le rôle de l’association et du programme est de former les jeunes dans le domaine des compétences de vie, de faire face au discours de haine et à l’humiliation, de faire face au système judiciaire, de développer leurs capacités théoriques, puis de passer à la mise en œuvre pour attirer d’autres les jeunes. dinars, en coopération avec d’autres partenaires.


#Comprend #états #signature #dune #convention #partenariat #entre #Bureau #lUrbanisation #Familiale #Humaine #lAssociation #Femmes #Entrepreneuriat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.