Kasserine : La famille d’un enfant mort nie l’agression d’une infirmière et répond aux accusations de la Direction de la santé de l’Université (vidéo)

  • par
القصرين: عائلة طفلة متوفاة تنفي الاعتداء على ممرض وترد على اتهامات الفرع الجامعي للصحة (فيديو)
Spread the love

Aujourd’hui, mercredi 14 septembre 2022, Hammadi Al-Ghilani de Kasserine, le père d’une fille récemment décédée d’un cancer, a nié que Les accusations portées contre lui hier par le secrétaire général de la branche universitaire de la santé de Kasserine Hashemi Rtibi.

Et dans son intervention téléphonique aujourd’hui sur l’émission Shams Maak dans le cadre du droit de réponse, Hammadi Al-Ghilani a confirmé que la famille n’a pas été agressée par une infirmière samedi dernier.

Al-Ghilani a parlé de l’existence de violences institutionnelles commises contre sa fille décédée, notant qu’elle s’est vu refuser l’hébergement à l’Institut neurologique de la capitale.

Et il a indiqué que les conditions de transport de sa fille en ambulance de Kasserine à la capitale n’étaient pas aux normes et que son état et son état de santé n’étaient pas pris en compte, soulignant qu’elle avait été touchée à la tête en raison de la vitesse excessive des conducteur d’ambulance.

Le père de la fille a souligné qu’il avait des enregistrements et des vidéos qui prouvent l’exactitude de ses propos.


#Kasserine #famille #dun #enfant #mort #nie #lagression #dune #infirmière #répond #aux #accusations #Direction #santé #lUniversité #vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.