عبيد البريكي يدعو الى مراجعة المرسوم الرئاسي المتعلق بإحداث الهيئة الوطنية الاستشارية من أجل جمهورية جديدة

Obaid Al-Buraiki demande une révision du décret présidentiel relatif à la création de la Commission nationale consultative pour une nouvelle république

Spread the love

Le secrétaire général du Mouvement tunisien auprès de l’Imam, Abeid Breki, président de la République, a appelé à une révision du décret portant création de la « Commission nationale consultative pour une nouvelle République », dans le sens d’ouvrir la voie à la large participation des partisans de la piste du 25 juillet, dans un dialogue qui aboutit à la formulation d’un projet démocratique.
Dans une déclaration à l’agence de presse Tunisie Afrique (TAP) aujourd’hui, samedi, Obeid Al-Buraiki a exprimé sa surprise face à « l’absence de partis politiques du dialogue dans le décret présidentiel et sa restriction aux organisations nationales et aux spécialistes », soulignant que la construction d’un système démocratique processus exige au moins l’implication des partis conformément au processus du 25 juillet, et qu’« il n’y a pas de démocratie en l’absence de ces partis ».
Al-Buraiki a remis en question « la possibilité d’établir la stabilité politique et la sécurité sociale souhaitées, compte tenu du manque de participation des partis à la formulation de la voie politique et de l’absence de l’Union générale tunisienne du travail dans l’établissement d’un programme économique et social », se référant à la position initiale du syndicat refusant de participer à un dialogue sous la forme proposée dans le décret présidentiel.
Le secrétaire général du Mouvement en avant de la Tunisie a souligné que l’un des risques de cette étape est de « réduire le front de ceux qui soutiennent la voie du 25 juillet, et en retour, de renforcer le front de ceux qui adhèrent au système de destruction et de destruction ». avant le 25 juillet 2021 », a-t-il déclaré.
Al-Buraiki a appelé à une révision rapide du décret présidentiel, dans le sens de la tenue d’un dialogue qui ouvrirait la voie à une large participation des partisans de la piste du 25 juillet, rappelant les appels lancés par le Mouvement en avant de Tunisie et un certain nombre de partis et d’organisations pour un dialogue national qui « établisse une nouvelle voie politique qui sauve le pays et rompe avec ce qui prévalait ». « .

Hier, vendredi, le décret n° 30 de 2022 a été publié au Journal Officiel de la République Tunisienne, relatif à la création de la « Commission Nationale Consultative pour une Nouvelle République ». Dans le même numéro du Journal officiel, un arrêté présidentiel a été publié, n° 499 de 2022, concernant la nomination de Sadiq Belaid au poste de chef de coordination de cet organe consultatif national.


#Obaid #AlBuraiki #demande #une #révision #décret #présidentiel #relatif #création #Commission #nationale #consultative #pour #une #nouvelle #république

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE