Al-Nahda considère que le soi-disant référendum à organiser manque de légitimité et de crédibilité

Spread the love

Le mouvement Ennahda a décrit la publication du décret actualisé de ce qu’on a appelé la Commission nationale consultative comme une procédure abandonnée et un abandon complet de la légitimité constitutionnelle et un dévouement au coup d’État du 25 juillet 2021 et à l’approche d’un régime unilatéral, l’assemblée des pouvoirs et en rupture avec les acquis de la République et de la révolution et les priorités économiques et sociales du peuple.
Elle a dénoncé l’insistance à imposer le projet de construction à base de gel et l’adoption de la consultation nationale ratée, boycottée par au moins 95% du peuple tunisien, et l’illusion de mener un dialogue qui manquait de tous les ingrédients du succès, car il est basé sur l’exclusion des partis et organisations nationaux, et les résultats et les produits sont connus.
Le mouvement a accusé les personnes impliquées dans ce crime d’avoir participé à ce coup d’État.
Elle considère que le soi-disant référendum à organiser perd de sa légitimité et de sa crédibilité, notamment avec le remplacement de la Haute Autorité Indépendante pour les Elections Régitimes par une instance spécifique et soumise à celui qui la nommera.
Le mouvement a appelé toutes les forces nationales à poursuivre la lutte et à unir les efforts pour restaurer la démocratie, protéger les libertés et les droits de l’homme, respecter les fondements du système républicain et sauver le pays des dangers de l’effondrement économique, financier et social et de l’isolement international. qu’elle connaît en raison du coup d’État et de ses politiques.


#AlNahda #considère #soidisant #référendum #organiser #manque #légitimité #crédibilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE