Souad Triki : Le taux d’emploi des femmes en Tunisie ne dépasse pas 30%

  • par
سعاد التريكي: نسبة تشغيل النساء في تونس لا تتجاوز 30%
Spread the love

    Souad Triki : Le taux d'emploi des femmes en Tunisie ne dépasse pas 30%

L’économiste Souad Triki a déclaré que le taux d’emploi des femmes en Tunisie ne dépasse pas 30%, bien qu’elles aient obtenu leur droit au travail depuis les années cinquante du siècle dernier.

Dans une déclaration à Mosaïque lors de sa participation à un atelier économique sur « l’économie mondialisée et ses répercussions sur l’économie tunisienne et sur les droits des femmes », Triki a ajouté aujourd’hui samedi : que les femmes tunisiennes, bien qu’elles représentent plus de 50 % dans le domaine d’éducation à tous les niveaux et environ 70 pour cent de ceux qui ont des diplômes supérieurs, Leurs chances ne sont pas plus de la moitié sur le marché du travail par rapport aux hommes, et le taux de chômage dans leurs rangs est deux fois supérieur à celui des hommes, malgré leur compétence, a-t-elle déclaré.

L’économiste Suad Al-Triki a également confirmé l’existence de discriminations et de différences prouvées par de nombreuses études dans le niveau de loyer des femmes par rapport aux hommes, et a indiqué qu’elles percevaient des salaires inférieurs d’environ 25 pour cent à ceux des hommes.

Afin de réduire ces écarts, Souad Triki a souligné la nécessité que les politiques publiques ne soient pas neutres, appelant l’Etat à prendre en compte dans le contrôle de son budget l’intimité des conditions sociales des femmes et des filles.

Ben Hamouda : L’économie mondialisée a creusé les différences entre les femmes et les hommes

Pour sa part, l’expert économique Hakim bin Hamouda a souligné que l’économie mondialisée a approfondi les différences sociales en général et les différences entre les femmes et les hommes, et c’est un phénomène tangible, notamment au niveau du chômage et des loyers.

Bin Hamouda suggère comme solution pour réduire ces écarts de prendre en compte la question du genre au niveau du contrôle des budgets, de la détermination des grands choix économiques et du contrôle du temps de travail, des enjeux qui ont été prônés, mais les gouvernements successifs expriment leur attachement à ces principes généraux sans parvenir à des résultats concrets.

Karim et Nas


#Souad #Triki #taux #demploi #des #femmes #Tunisie #dépasse #pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.