صدر بالرائد الرسمي: الهيئة الوطنية الاستشارية ستتولى إعداد مشروع دستور الجمهورية جديدة

Publié au Journal officiel : la Commission nationale consultative préparera un projet de constitution pour une nouvelle république

Spread the love

Le décret n° 30 de 2022 a été publié ce vendredi au Journal Officiel de la République Tunisienne portant création de la « Commission Nationale Consultative pour une Nouvelle République ». Dans le même numéro du Journal officiel, un arrêté présidentiel a été publié, n° 499 de 2022, concernant la nomination de Sadiq Belaid au poste de chef de coordination de cet organe consultatif national.
Le décret présidentiel mis à jour de l’autorité comprend 23 chapitres divisés en 5 chapitres, qui sont, à leur tour, le premier chapitre relatif à la création de la Commission nationale consultative pour une nouvelle république, et le deuxième chapitre sur le chef de la Commission nationale consultative. . Le troisième chapitre concerne le Comité consultatif pour les affaires économiques et sociales.
Le quatrième chapitre concerne le Comité consultatif juridique, tandis que le cinquième et dernier chapitre du décret concerne le Comité de dialogue national.
Le deuxième chapitre de ce décret stipule que la « Commission nationale consultative pour une nouvelle République » s’engage, à la demande du président de la République, à soumettre une proposition relative à l’élaboration d’un projet de constitution pour une nouvelle République à soumettre à le Président de la République.
Le troisième chapitre ajoute que cet organe consultatif peut, à la demande du Président de la République, procéder à des études et soumettre des propositions dans les domaines politique et juridique, ainsi que dans les domaines économique et social.
Selon les cinquième et sixième chapitres, le président de la Commission nationale consultative pour une nouvelle République est chargé de diriger les travaux de la « Commission nationale consultative pour une nouvelle République » et de superviser et coordonner les travaux des commissions.
Quant au septième chapitre du décret, il concerne les représentants constitutifs de la Commission consultative des affaires économiques et sociales, qui sont proposés par des organisations nationales, présidées par le doyen des avocats. Ces organisations sont l’Union générale tunisienne du travail, l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche, l’Union nationale des femmes tunisiennes et la Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme.
Le chapitre VIII du décret présidentiel définit les missions de ce comité consultatif.
Le quatrième chapitre du décret concerne la Commission consultative des affaires juridiques qui, selon le décret, est composée des doyens des facultés de droit et des sciences juridiques et politiques de Tunisie. Le comité est présidé par le membre le plus âgé.
Ce comité consultatif juridique préparera un nouveau projet de constitution, qui, selon le décret, « répond aux aspirations du peuple et garantit les principes de justice et de liberté dans un véritable système démocratique, conformément aux articles 14, 15, 16 et 17 ».
Le dernier chapitre du décret traite du Comité de dialogue national, qui est composé de membres des deux comités consultatifs. Le Comité de dialogue, conformément au chapitre 20, entreprend la compilation des propositions soumises par chaque comité dans le but d’établir une nouvelle république qui incarne les aspirations légitimes du peuple. Selon le chapitre 22, le rapport final du Comité de dialogue national doit être soumis au chef de l’État, au plus tard le 20 juin.


#Publié #Journal #officiel #Commission #nationale #consultative #préparera #projet #constitution #pour #une #nouvelle #république

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE