صندوق النقد: المحادثات مع تونس متواصلة.. لكن من الضروري تنفيذ إصلاحات

FMI : les pourparlers avec la Tunisie se poursuivent, mais il faut mettre en place des réformes

Spread the love

FMI : les pourparlers avec la Tunisie se poursuivent, mais il faut mettre en place des réformes

Le porte-parole du Fonds monétaire international, Gerry Rice, a déclaré lors d’une conférence de presse à distance hier jeudi, que le Fonds poursuivait ses discussions avec les autorités tunisiennes, déclarant : « Compte tenu de la situation économique catastrophique, il est nécessaire de prendre des mesures décisives et de mettre en œuvre des réformes sans attendre la fin des pourparlers ou la conclusion d’un programme de coopération avec box ».

Depuis le début de 2022, le fonds a lancé des pourparlers techniques avec la Tunisie, « qui se poursuivront au niveau technique ou au niveau d’assurer le développement des capacités », selon ce que Rice a présenté.

En réponse aux questions posées par la Tunisie concernant « que s’est-il passé depuis le début des pourparlers, fin mars 2022, et la date prévue de conclusion d’un accord avec le Fonds monétaire international ? « Nous suivons l’évolution de la situation politique et économique du pays », a expliqué Rice.

Et il a indiqué l’importance de « l’adoption du programme de réforme interne, similaire à ce qui a été présenté par le gouvernement actuel, par tous les partis afin d’avoir plus de chances de succès ».

Il est à noter qu’une délégation du Fonds monétaire international s’est rendue en Tunisie les 23, 24 et 25 mars 2022, pour discuter du programme de réforme avec les autorités tunisiennes.

Les pourparlers ont également porté sur les répercussions du conflit russo-ukrainien, qui pose des défis importants aux pays du monde, dont la Tunisie, au moment où elle commence à se remettre de la pandémie sanitaire liée à la propagation du Covid-19.

Au terme de cette mission, le Fonds monétaire international a indiqué qu’il envisageait de réduire le déficit budgétaire par un système fiscal équitable, un contrôle strict de la masse salariale, un meilleur ciblage des groupes méritant d’être soutenus et une réforme en profondeur des institutions publiques, comme indispensables pour résorber les déséquilibres au niveau macroéconomique, ainsi que pour améliorer l’efficacité des institutions publiques et restaurer la compétitivité. économie tunisienne.

La structure financière internationale a estimé que prendre une initiative visant à soutenir la concurrence et le climat des affaires est également indispensable dans le but de libérer des opportunités de croissance pour le pays et de créer des emplois, selon ce que la structure financière internationale a ajouté dans un communiqué publié le 30 mars. 2022.

– Watts –


#FMI #les #pourparlers #avec #Tunisie #poursuivent #mais #faut #mettre #place #des #réformes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE