هيئة الإنتخابات تقرر الإنطلاق الفوري في إجراءات إعداد المخطط الإعلامي لحث الناخبين على التسجيل والتصويت

La Commission électorale décide de lancer immédiatement les procédures d’élaboration du plan média pour inciter les électeurs à s’inscrire et à voter

Spread the love

Le Conseil de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections a décidé d’autoriser la direction exécutive de l’instance à préparer une communication correspondante et à la publier dans la soirée du vendredi, si possible, pour désigner l’instance qui préparera le projet de plan média de la campagne de sensibilisation , pour inciter les électeurs à s’inscrire et les inciter à voter lors du référendum prévu le 25 juillet 2022.
Le chef de la Commission électorale, Farouk Bouaskar, a souligné, à l’issue de la réunion de son conseil ce vendredi, la nécessité d’accélérer l’affectation de ceux qui prépareront le projet de plan média jusqu’à ce qu’il soit approuvé par le conseil de la commission, et d’attribuer l’autorité qui le mettre en œuvre en conjonction avec le début de la période d’inscription des électeurs, soulignant l’importance d’accompagner toutes les étapes du processus électoral dans les médias, en particulier la période d’inscription, qui reposera en grande partie sur l’inscription automatique des nouveaux électeurs.
Bouaskar a souligné la nécessité d’atteindre l’efficience et l’efficacité à travers la mise en œuvre du plan média pour le processus électoral, surtout que lors des dernières élections, et selon la présentation faite par le Directeur Exécutif de la Commission, environ 6 millions de dinars ont été dépensés pour le campagne médiatique dans ses différentes étapes, mais le nombre de ceux qui ont voté n’a pas dépassé 40 pour cent. aux législatives et 55 % à la présidentielle.
Au cours des délibérations, les membres de la Commission électorale ont souligné l’importance d’atteindre l’électeur où qu’il se trouve et en tout point du territoire de la république, afin de l’inciter à s’inscrire et à se rendre dans les bureaux de vote, et de le sensibiliser, notamment aux dangers de s’abstenir de voter, soulignant la nécessité pour la commission d’œuvrer à différentes étapes du processus électoral pour restaurer la confiance du citoyen dans son Etat, et son rôle actif dans les affaires politiques.
Et par rapport à ce qui circule sur l’existence de divergences entre les membres du Bureau de la Commission électorale, un membre de la Commission, Sami bin Salama, a expliqué lors de la réunion que les discussions et les divergences de points de vue entre les membres de du Conseil ont été exploitées pour tromper l’existence de problèmes personnels, niant l’existence de tout problème ou conflit concernant la présidence de la Commission ou ses postes clés. Ce ne sont plutôt que des divergences d’opinions et de choix, chacun selon son expérience et sa façon de penser, dans le but de préparer l’organisation des prochaines échéances électorales dans les meilleures conditions.
À cet égard, Ben Salama a déclaré : « Nous ne sommes pas là pour combattre des conflits, mais pour imposer des réformes, chacun selon sa propre méthode. Nous exprimons nos positions et sommes en désaccord, mais nous sommes d’accord sur l’intérêt national comme objectif premier, et la La commission est indépendante et il n’y a aucune influence extérieure sur elle, et elle cherche à restaurer la confiance des Tunisiens et à rencontrer les institutions L’état officiel de l’Etat et tous les acteurs politiques, les partis, les organisations nationales, les associations, les médias et les citoyens…  »


#Commission #électorale #décide #lancer #immédiatement #les #procédures #délaboration #plan #média #pour #inciter #les #électeurs #sinscrire #voter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE