Ministre de l’Economie : « Je comprends la décision de la Banque centrale de relever le taux directeur. »

  • par
وزير الاقتصاد : ’’أنا أتفهم قرار البنك المركزي بالترفيع في نسبة الفائدة المديرية’’
Spread the love

Aujourd’hui, jeudi, le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Saeed, a déclaré dans une interview à France 24 qu’il s’interrogeait sur la décision de la Banque centrale d’augmenter le taux d’intérêt de 7 %.
Samir Saeed a souligné que la Banque centrale est une institution indépendante et opère avec toute son indépendance, déclarant : « Je ne peux pas interférer dans les décisions de la banque ».
Avant d’ajouter : « Mais en principe, je ne suis pas contre une hausse du taux d’intérêt de 75 points, compte tenu des circonstances difficiles qui nécessitent de maîtriser l’inflation et d’éviter l’effondrement de la monnaie. »

Le ministre de l’Economie a ajouté… mais dans certaines circonstances, nous avons dû établir un dialogue consultatif entre les différentes parties concernées.

Le ministre a souligné que la décision finale concernant l’augmentation du taux d’intérêt appartient à la Banque centrale, déclarant: « Je comprends la position de la banque car l’inflation doit être contrôlée et la monnaie doit être contrôlée, d’autant plus que la question de la monnaie sera au centre des réformes avec Fonds monétaire international en raison de problèmes de change.  » .

Le Conseil d’administration de la Banque centrale avait décidé, lors de sa réunion ordinaire, mardi, d’augmenter le taux directeur de 75 points de base, portant ce taux au niveau de 7,0%.
Le communiqué publié par la Banque centrale indique qu’après avoir évalué les risques entourant la dynamique de l’inflation et l’équilibre du secteur extérieur au cours de la période à venir, le Conseil a décidé de relever le principal taux d’intérêt, ce qui entraînera une augmentation des facilités de dépôt et les taux de prêt marginaux à 6,0 % et 8,0 %, respectivement. .
La déclaration de la banque a déclaré que l’objectif à travers cette mesure est de « faire face aux pressions inflationnistes, qui se profilent à l’horizon des anticipations, et d’éviter tout glissement de l’inflation et toute exacerbation du déficit du secteur extérieur ».
Le Conseil d’administration de la Banque centrale a également décidé de relever le pourcentage minimum de location-épargne de 100 points de base, pour atteindre le niveau de 6%.
Il est à noter que, le 30 septembre 2020, le principal taux d’intérêt a été réduit de 50 points de base pour atteindre le niveau de 6,25 %.


#Ministre #lEconomie #comprends #décision #Banque #centrale #relever #taux #directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.