La situation du développement à Tataouine : les problèmes en général. Y a-t-il des solutions ?

  • par
تطاوين
Spread the love

Tataouine

Le vendredi 19 août 2022, le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Said, a supervisé une séance de travail consacrée à l’examen de la situation du développement à Tataouine et des problèmes entravant son développement, ainsi que des propositions de solutions et de projets prioritaires qui ont été élaborés à travers les travaux. des groupes de travail qui ont été constitués au niveau de la région dans le cadre de la préparation du plan depuis février.

Les participants ont souligné le manque d’activités économiques structurées avec une capacité opérationnelle, avec une faible valorisation des ressources naturelles, notamment des matériaux de construction, un manque d’infrastructures et de services modernes pour les services publics et la disponibilité des ressources humaines, ainsi qu’une pénurie importante dans le niveau d’eau potable, en plus des problèmes liés au niveau de développement humain, en particulier ceux liés à l’éducation, à la formation, aux services de santé et à d’autres problèmes.

Les participants ont également suggéré de renforcer les administrations régionales avec les ressources humaines et logistiques nécessaires, et de revoir les lois et la législation qui garantissent une solution radicale aux problèmes des terres socialistes afin qu’elles puissent être intégrées dans le cycle économique et d’autres propositions, en plus de structurer les investissements proposés pour la période 2023-2025 pour le secteur public ainsi que les projets à mettre en œuvre dans le cadre du partenariat. Entre le secteur public et le secteur privé, qui sont des projets sectoriels et régionaux qui comprennent un certain nombre de domaines concernant notamment les infrastructures, les énergies renouvelables, l’enseignement supérieur, la formation, les zones industrielles, la production agricole, le développement de leurs systèmes, l’appui à l’irrigation régions, l’amélioration des services de santé et des services de distribution d’eau.

Pour sa part, le ministre a souligné, dans son intervention, l’importance de la dimension stratégique dans l’élaboration des programmes et plans de développement en ligne avec les grandes tendances nationales inscrites dans la Vision 2035 de la Tunisie et ses éléments fondamentaux tels que le développement humain, l’économie verte, l’investissement la promotion, l’initiative privée et l’accompagnement des évolutions technologiques et numériques.

Dans ce contexte, il a souligné le rôle du secteur privé dans la création de richesse et le développement dans la région, ainsi que le travail de renforcement du partenariat entre les deux secteurs comme un mécanisme efficace qui sert les intérêts des deux parties et du groupe national au niveau en même temps. Sur des projets prioritaires, de faisabilité et de rentabilité économique et sociale.


#situation #développement #Tataouine #les #problèmes #général #atil #des #solutions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.