Le chef de l’Union des paysans de Sousse appelle Al-Sunad à « lever la main du barrage de Nabhana »

  • par
رئيس اتّحاد الفلاحين بسوسة يدعو الصوناد إلى 'رفع اليد عن سدّ نبهانة'
Spread the love

Le chef de l'Union des paysans de Sousse appelle Al-Sunad à

Le chef de l’union régionale de l’agriculture et de la pêche à Sousse, Hassan El-Latif, a appelé la Société tunisienne d’exploitation et de distribution de l’eau à lever la main sur le barrage de Nabhana, surtout après qu’il soit devenu une source d’approvisionnement, affirmant que la pénurie d’eau potable constatée.

À cet égard, Al-Latif a fait part du ressentiment des agriculteurs et de leur appel urgent à Al-Sawad pour qu’il lève la main sur le barrage de Nabhana, qui alimente quatre provinces, à savoir Sousse, Monastir, Mahdia et Kairouan, et qui est destiné pour l’irrigation des produits agricoles. son expression.

Al-Latif a ajouté, dans sa déclaration à Mosaique, « Il aurait été préférable que la société Al-Sunad connecte ces puits au réseau d’eau potable, afin que tous les citoyens qui ont un besoin urgent de cette eau puissent en bénéficier, en particulier puisqu’il s’agit d’un bien public. »

Al-Latif a appelé à une révision des prix de l’eau d’irrigation dans le gouvernorat de Sousse, car le prix d’un mètre cube oscille entre 450 et 480 mi, contre 220 mi comme maximum dans le reste des wilayats, notant que le les associations de l’eau l’obtiennent du ministère de l’agriculture à 70 mi par mètre cube.

Elle appelle également à la nécessité de trouver des solutions pour les périmètres publics irrigués afin d’assurer la pérennité du travail des agriculteurs et d’assurer une rentabilité financière.

Al-Latif a évoqué le problème du manque d’entretien et de réparation des équipements d’irrigation dans la région de Shatt Maryam, car l’un des canaux est hors service depuis près de trois ans, notant les efforts du délégué à l’agriculture pour résoudre ce problème, mais le les perturbations restent au niveau des entrepreneurs pour des raisons purement financières, a-t-il déclaré.

Al-Latif a déclaré que le gouvernorat de Sousse n’a pas obtenu de dap et d’al-monteer comme le reste des États au cours de l’année écoulée, appelant dans un contexte connexe les responsables à apporter ces deux substances au cours de la période, d’autant plus que nous sommes sur le point d’ouvrir une nouvelle saison agricole, comme il l’a dit.

Inas Hammami


#chef #lUnion #des #paysans #Sousse #appelle #AlSunad #lever #main #barrage #Nabhana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.