Saisine du directeur du Festival de Nabeul devant la justice en état de liberté

  • par
إحالة مدير مهرجان نابل على القضاء بحالة سراح
Spread the love

Saisine du directeur du Festival de Nabeul devant la justice en état de liberté

Aujourd’hui, mardi 16 août 2022, le parquet, selon Souissi, a été relaxé pour avoir insulté autrui par le biais des médias et des réseaux sociaux, au nom du directeur du Festival de Nabeul, Montaser Kassem.

Pour mémoire, le directeur du Festival de Nabeul, Montaser Kassem, s’est représenté ce jour à la police judiciaire pour l’entendre dans la plainte déposée contre lui par la Direction Régionale de la Protection Civile dans le cadre d’une affaire où il a été décidé de le renvoyer devant la judiciaire, selon Souissi.

Souissi a déclaré dans une déclaration à Mosaïque, que son représentant « a parlé avec passion des obstacles qu’il a rencontrés lors de l’organisation de la 34e édition du festival ».

Une source de la protection civile a déclaré à Mosaique que l’administration régionale de la protection civile a refusé d’indiquer affirmativement les conditions de sécurité et de sûreté de l’espace du festival, s’en tenant à la nécessité de sécuriser le public et de fournir des portes pour une sortie sûre en cas d’urgence, et a également respecté les règles de placement des chaises pour le public.

Kassem s’était adressé à plusieurs médias locaux, accusant l’administration régionale et son directeur d’entraver l’organisation du festival, ce qui avait conduit à porter plainte contre lui.

Il est à noter que la 34e session du festival s’est accompagnée d’une grande polémique et d’un tollé sur le lieu, puisqu’il a été déplacé de Nabeul à la ville d’Al-Sama`a, puis il a été réorganisé dans la ville de Nabeul, et terminé avec l’annonce du directeur Montaser Kassem sa démission de la direction du festival.


#Saisine #directeur #Festival #Nabeul #devant #justice #état #liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.