Aziz Al-Jabali : « Mes larmes après le spectacle sont des larmes de joie. »

  • par
عزيز الجبالي : ''دموعي بعد العرض دموع فرح''
Spread the love

Aziz Al-Jabali :

Fenêtres fermées cinq jours avant le spectacle, Aziz Al-Jabali a réalisé l’un de ses rêves en montant sur la scène du Festival de Hammamet dans le cadre des activités du festival avec la pièce « Evasion 2.0 », hier samedi 31 juillet 2022.

L' »évasion », comme Aziz Al-Jabali aime à l’appeler le Mondram, a réuni le ministre de la Culture, Hayat Katat Garmazi, et de nombreuses figures artistiques telles que Kavon, Chadly Arfaoui, Hala Ayyad et Abdel Hamid Bushnak, qui ont participé à la direction du représentant du travail, Yasmine Al-Dimasi, Jihad Al-Sharni et Reem Al-Riyahi.

Le bonheur est la base de la pièce, et c’est ce qu’Aziz a annoncé au public depuis son entrée dans le théâtre, dans lequel il incarnait huit personnages différents, dont le plus important est peut-être le cinquième personnage « Sana Daghman », avec qui le public a interagi. passionnément, tandis que chaque personnage présentait son concept et sa vision du bonheur à sa manière.

Un monodrame comique avec lequel le public a interagi au milieu des ondes positives qui avaient inondé le théâtre de Hammamet.

Et la surprise de la pièce qui a été découverte par le public de Hammamet était le personnage « Juliat » qui était incarné par l’acteur Jihad Al-Sharni dans la pièce, et cette surprise était dédiée uniquement à la soirée de Hammamet, selon ce qu’Aziz Jabali a annoncé à Mosaïque.

Aziz Al-Jabali a déclaré : « Mon ascension sur la scène du Festival de Hammamet est un rêve devenu réalité. Et à propos de ses pleurs à la fin du spectacle, Aziz a déclaré : « Mes larmes étaient des larmes de fierté et de joie. »

Al-Jabali a également annoncé : « Il y a la possibilité de programmer un autre spectacle dans les toilettes ».


#Aziz #AlJabali #Mes #larmes #après #spectacle #sont #des #larmes #joie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.