Le syndicat exige une position ferme et forte et « suspend si nécessaire l’accréditation du nouvel ambassadeur américain »

  • par
إتحاد الشغل يُطالب بموقف حازم وقوي و'إذا لزم الأمر تعليق إعتماد السفير الأمريكي الجديد'
Spread the love

Aujourd’hui, samedi 30 juillet 2022, l’Union générale tunisienne du travail a publié une déclaration sur fond de déclarations des ministres des affaires étrangères et des ambassadeurs d’Amérique et de certains pays européens sur la situation en Tunisie, dont la dernière en date était les déclarations des États-Unis. Secrétaire d’Etat et son futur ambassadeur en Tunisie.
L’Union a fermement condamné ces déclarations, exprimant son rejet absolu de l’ingérence dans les affaires intérieures et avertissant que l’ingérence dans les affaires intérieures ne se limitait pas à des déclarations, mais allait au-delà, au déplacement d’ambassadeurs et d’ambassades dans toutes les régions du pays sans responsabilité ni surveillance, et à ce que certains pays pratiquent à l’encontre des femmes et des hommes tunisiens. Des violations, que ce soit en matière de visas de voyage ou d’expulsion forcée de migrants irréguliers tunisiens avec la complicité des autorités tunisiennes et aussi à travers des pressions internationales pour imposer la normalisation de la Tunisie avec l’entité sioniste haineuse, selon le communiqué.
Le syndicat a appelé les autorités à adopter une position ferme et forte et, « si nécessaire, à suspendre l’accréditation du nouvel ambassadeur américain ».
Le syndicat a également dénoncé l’intention délibérée de certaines forces politiques internes de demander l’aide de pays étrangers pour rétablir le pouvoir et revenir à une époque où l’injustice prévalait, la corruption et le terrorisme se propageaient, les crises économiques et sociales s’aggravaient et la souveraineté nationale était perdue par l’alignement. avec alliances et soumission aux instructions des États, selon le texte du communiqué.
L’Union a également souligné que ce sont les politiques menées par les autorités successives qui ont donné aux forces extérieures l’occasion de s’immiscer dans les affaires nationales en suivant une voie de réforme unilatérale, tortueuse et hésitante, par des politiques d’endettement excessif, des demandes d’aide humiliantes et une soumission honteuse aux instructions des fonds des donateurs internationaux et l’application aveugle de leurs diktats, comme c’est le cas ces jours-ci avec le Fonds monétaire international. .
Il a également souligné le droit de tous les citoyens, femmes et hommes, de critiquer, de protester, d’exprimer une opinion sur les affaires nationales et d’y participer, loin de l’intimidation à l’étranger, soulignant qu’il n’y a pas de solution aux problèmes de notre pays et aux problèmes politiques, économiques sociale et sociale en Tunisie en dehors de l’initiative tunisienne tunisienne, avec un véritable bilan de toutes les déviations et erreurs qui ont conduit jusqu’à présent à gâcher l’occasion historique de réformer la situation et de remédier aux effets des époques successives de monopole, de confusion, de discrimination et de l’injustice afin de transformer la vie des femmes et des hommes tunisiens pour le meilleur et le plus juste et assurer une véritable souveraineté qui ne soit pas soumise aux pressions et au chantage.


#syndicat #exige #une #position #ferme #forte #suspend #nécessaire #laccréditation #nouvel #ambassadeur #américain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.