Institut de Statistique : La dépense moyenne par habitant dans le secteur du tourisme est estimée à 1110 dinars

  • par
معــهد الإحصاء : معدل الإنفاق للساكن الواحد في القطاع السياحي يقدر بــ1110 دينار
Spread the love

La dépense moyenne par habitant en Tunisie, dans le secteur du tourisme, est estimée à environ 1110 dinars, équivalent à 345 euros, au cours des années 2018 et 2019, selon ce qu’a montré une analyse macroéconomique pour la période 2018-2021 à l’aide du Tourisme Sous-compte (un cadre de présentation des données économiques pour un domaine spécifique en relation avec l’analyse économique Le cadre central total pour la comptabilité nationale), selon ce qui a été publié par l’Institut national de la statistique.

Ainsi, la Tunisie se rapproche, en termes de performances touristiques, du groupe de pays constitué par la Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie et la Pologne (en moyenne 400 euros), avec l’adoption du sous-compte du tourisme, qui permet de mesurer la « poids économique du tourisme » plus formellement.

Il a également montré que le taux de dépenses touristiques par touriste marocain (environ 655 euros) est 1,8 fois supérieur à celui enregistré en Tunisie (360 euros ou 1150 dinars).

Concernant les pays européens, la même source ajoute que le taux de consommation du tourisme intérieur par habitant s’élève à 2 500 euros en 2019.

Il a souligné, dans le même contexte, que des pays comme la France, l’Espagne, la Croatie, Malte, l’Italie et le Portugal enregistrent ce taux, tandis que les Pays-Bas et l’Autriche se caractérisent par un taux de dépenses par habitant estimé à 5 000 euros et 4 500 euros, respectivement. .

L’Institut national des statistiques a souligné que la demande touristique se caractérise toujours par « la prédominance de la consommation des visiteurs non résidents jusqu’à 80% », expliquant que dans le sous-compte du tourisme, la demande est divisée en produits touristiques spécifiques et non spécifiés. , y compris les services de restauration, de transport et d’hébergement.

Selon la même analyse, les visiteurs des pays du Maghreb ont une importance croissante en Tunisie, car ils localisent la consommation touristique par produit.

L’institut a estimé que les touristes locaux ont contribué à atténuer la gravité de la baisse enregistrée au cours de l’année 2020 et soutenu, dans une certaine mesure, la reprise observée par l’activité touristique en 2021 malgré le volume relativement modéré des dépenses totales.

Cependant, la demande globale reste bien en deçà des niveaux « pré-COVID-19 » (à peine la moitié des estimations de 2019). Dans un contexte économique international relativement incertain, on s’attend à ce que la pleine reprise de l’activité touristique se poursuive jusqu’en 2023, selon les estimations de la même source.


#Institut #Statistique #dépense #moyenne #par #habitant #dans #secteur #tourisme #est #estimée #dinars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.