Les ministres sont appelés à faire avancer les événements des entreprises émergentes

  • par
الوزراء مدعوون الى دفع احداث المؤسسات الناشئة
Spread the love

Un conseil ministériel sur les institutions émergentes a appelé les ministres à diversifier les domaines et les secteurs et à accroître la participation des femmes aux événements de ces institutions, à la lumière du fait que le gouvernement a injecté 15 millions de dinars pour soutenir ce type d’entreprises au cours des trois dernières années.

Les participants au conseil, présidé par le Premier ministre, Naglaa Boden, ont recommandé de réduire l’écart entre les régions dans le lancement des institutions émergentes et de redoubler d’efforts pour envoyer les institutions émergentes dans les régions et les zones de développement régional.

Le Conseil Ministériel a fait le point sur la réalité des startups en examinant l’expérience du « StartUp Act » après 3 ans de son lancement et les moyens de le développer et de l’accompagner davantage, sachant que l’Etat soutient les startups en octroyant des subventions aux sponsors et en prenant en charge les cotisations sociales des ouvriers.

Les mécanismes de financement, la mise à niveau du volume de transactions de ces entreprises, le maintien de la pérennité des établissements et la définition de leurs besoins et attentes ont été les axes les plus importants de cette rencontre.

La réunion a discuté des perspectives d’avenir pour encourager les start-up à élargir leurs zones d’investissement vers des secteurs porteurs à haute valeur ajoutée, et a fait valoir la possibilité de faire de la Tunisie un pôle régional attractif pour les entreprises émergentes, compte tenu des possibilités et des opportunités dont dispose le pays.

Le gouvernement considère que la loi sur les entreprises émergentes a permis la création de près de 500 entreprises en démarrage enregistrées auprès de l’Agence pour la promotion et le renouveau de l’industrie, tandis que le ministère des technologies de l’information a annoncé le 23 novembre 2021 que le nombre d’entreprises émergentes est passé à 607 entreprises depuis le lancement du programme en avril 2019.

Des données publiées au cours du mois d’octobre 2020, dans le cadre du rapport annuel sur les startups « StartUp Act », ont indiqué que les startups agréées en Tunisie ont réalisé un chiffre d’affaires de 66 millions de dinars, dont le marché tunisien représentait 72%.


#Les #ministres #sont #appelés #faire #avancer #les #événements #des #entreprises #émergentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.